Maddyness

Cocoonr lève 300 000 euros pour déployer sa solution de gestion locative

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Cocoonr lève 300 000 euros pour déployer sa solution de gestion locative

Pepper Pepper Pepper
48 - trending  |  
Comments
Par Céline Haentzler - 21 septembre 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Découverte à l’occasion de la demi-finale du France Digital Tour au printemps 2016, la start-up Cocoonr propose un service de location courte-durée premium où les propriétaires confient la gestion totale de leur logement à la société.

La startup a été créée fin 2015 à Rennes par Antoine Serrurier, ancien collaborateur de la société Aladom. Cocoonr est un service de gestion locative à 360° pour les locations de courtes durées. Le propriétaire confie son appartement à la société qui gère non seulement les annonces sur les sites comme Airbnb ou sur sa propre plateforme mais aussi toutes les questions liées à la location du logement (accueil du client, ménage, blanchisserie, etc.).

L’entreprise se développe fortement à Rennes où elle gère déjà près de cinquante logements. “Cet été, nous avons accueilli près de 1000 visiteurs dans nos logements, c’est 3 fois plus que l’été 2016. En septembre, Cocoonr réalisera près de 1000 nuitées sur l’ensemble du parc”, annonce Antoine Serrurier.

Cocoonr

Une levée de 300 000€ pour développer le modèle rennais

Cocoonr a donc finalisé une première levée de fonds, auprès des associés fondateurs et de nouveaux associés privés rennais, qui lui permettra notamment de se développer dans quatre nouvelles villes : Saint-Malo, Nantes, Bordeaux et Toulouse. Pour lancer une ville, la startup s’appuie sur le recrutement de City Manager qui ont une excellente connaissance du marché local et une très grande proximité avec les clients.

L’ambition de Cocoonr de couvrir les principales villes françaises et bientôt de s’exporter à l’international  : “Nos ouvertures se feront au gré des opportunités de chaque marché. Notre service n’a aucune raison de se cantonner à la France, le besoin est le même partout”, analyse Antoine Serrurier.

Par

Céline Haentzler

21 septembre 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge