Maddyness

Kawa lève 500 000 euros et ouvre son atelier de torréfaction parisien

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Kawa lève 500 000 euros et ouvre son atelier de torréfaction parisien

Pepper Pepper Pepper
147 - trending  |  
Comments
Par Maëlle Lafond - 28 septembre 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Kawa, la jeune pousse qui libère les entreprises des capsules en fournissant du café de qualité clef en main,  vient de boucler une levée de fonds de 500 000 euros. L’opération, réalisée notamment auprès de Kima Ventures, permettra à la foodtech d’ouvrir son atelier de torréfaction à Paris.

Après seulement douze mois de commercialisation, la start-up Kawa Coffee monte en puissance. Réalisée conjointement avec Kima Ventures, le fonds privé de Xavier Niel, et d’autres business angels, cette levée va permettre à Kawa d’internaliser toute la chaîne de production du café vert en ouvrant son propre atelier de torréfaction, et donc d’être plus productif en maîtrisant les coûts. 

Cette levée s’inscrit dans la suite logique du développement de Kawa Coffee. Passé de 0 à 150 clients en 12 mois, Kawa Coffee fournit déjà plus de 1,5 tonnes de cafés à ses clients – parmi lesquels Uber, Google, Drivy, Dashlane, Stuart, Mano Mano, ou encore Michel & Augustin et La Ruche Qui Dit Oui.

Relire : #FOOD : Jaiungrain et Kawa fusionnent pour remettre le café artisanal au goût du jour

Les 500 000 euros levés vont permettre d’internaliser toute la torréfaction de café dans un seul et même lieu. Cet atelier sera composé d’un torréfacteur (machine qui transforme le café vert en café torréfié) financé à hauteur de 150 000 euros, d’un espace de stockage et d’une zone de livraison ainsi que les bureaux de l’équipe.

Kawa Coffee est maintenant composé de six personnes et cherche à recruter rapidement d’autres profils, notamment des business developer. Prochaine étape pour Kawa Coffee : l’ouverture de la branche CHR afin d’équiper le plus de restaurants, brasseries et hôtels dans Paris, avant de souvrir aux particuliers. 

Par

Maëlle Lafond

28 septembre 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge