Maddyness

Phenix, la startup qui revalorise les déchets des centres commerciaux d’Unibail-Rodamco

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

Phenix, la startup qui revalorise les déchets des centres commerciaux d’Unibail-Rodamco

Pepper Pepper Pepper
201 - trending  |  
Comments
Par Caroline Martin - 05 octobre 2017 / 00H00 - mis à jour le 17 avril 2018

Chaque année, plus d’un tiers des aliments produits sur la planète sont jetés sans être consommés. Phenix, startup créée en 2014 par Jean Moreau et Baptiste Corval, lutte contre ce gaspillage en récoltant les déchets des grandes enseignes et en les redistribuant à des associations caritatives. Dans le cadre de la troisième saison de son accélérateur de startups UR Link, Unibail-Rodamco a choisi de travailler avec l’équipe de Phenix pour optimiser la gestion des déchets de ses centres. Retour sur le projet pilote de Phenix aux Quatre Temps (La Défense).

L’expérience de Phenix auprès de ses clients – 600 supermarchés en France, en Espagne au Portugal et au Danemark – en fait aujourd’hui une référence startup quand il s’agit d’accompagner la transformation d’acteurs traditionnels du retail ou de la grande distribution (Carrefour, Casino, Franprix, L’Oréal, Lesieur, Henkel etc.) vers des écosystèmes plus circulaires et respectueux de l’environnement. Concrètement, Phenix associe une expertise terrain en recyclage et une plateforme numérique pour accompagner les entreprises à structurer des filières de revalorisation. Comme pour les quatre autres startups accélérées lors de cette troisième saison d’UR Link, le Groupe Unibail-Rodamco, premier groupe européen coté d’immobilier commercial spécialisé dans les centres commerciaux, a ouvert les portes d’un de ses centres – les Quatre Temps à la Défense –  à Phenix pour y déployer un projet pilote.

Relire : #ACCOMPAGNEMENT Unibail-Rodamco et Numa présentent les 5 startups de la 3ème saison de l’accélérateur UR Link

Pour Unibail-Rodamco et Phenix, ce POC aux Quatre Temps, toujours en cours, a pour objectif d’en faire un des centres commerciaux pionniers de l’économie circulaire grâce à une gestion plus intégrée de ses déchets. Un espace comme Les Quatre Temps produit, toutes parties prenantes confondues, environ 4200 tonnes de déchets par an, soit 12 tonnes par jour. À l’image du travail effectué dans la grande distribution, Phenix aide Unibail-Rodamco dans la réduction des volumes de ses déchets et dans la mise en place et le suivi de filières adéquates de réemploi. Ainsi, depuis quelques mois, les équipes du centre commercial emblématique de la Défense accueillent la startup et lui mettent à disposition un terrain d’expérimentation grandeur nature.

Ce POC est l’opportunité d’associer l’expertise de Phenix à l’ambition d’Unibail-Rodamco. Nous étudions la mise en place d’une démarche circulaire plus systématique et créatrice de valeur qui permettrait de transformer structurellement les pratiques de nos centres d’un point de vue contractuel et opérationnel
Aude Kenny, Innovation Manager chez Unibail-Rodamco

Pour Nicolas Piffeteau, Projet Manager chez Phenix, la collaboration avec UR Link, c’était une opportunité en or pour tester la mise en place de circuits d’économie circulaire dans un univers qu’ils connaissaient (alors) très peu : les centres commerciaux. « Après ces 4 mois d’expérimentation, nous sommes fiers des solutions innovantes que nous proposons de développer avec les équipes d’Unibail-Rodamco pour faire du centre des Quatre Temps un pionnier en matière de gestion des déchets pour un centre commercial. »

À la conquête de modes de consommation plus durables

La collaboration avec Phenix témoigne de la volonté d’Unibail-Rodamco de transformer ses espaces en des lieux plus respectueux de l’environnement, et ainsi répondre aux attentes de ses clients. Comme le fait remarquer Jean Moreau, le fondateur de la startup, sur son Linkedin : « Les clients finaux sont dorénavant en quête de modes de consommation plus durables. »

Dans cette optique, Phenix aide Unibail-Rodamco à atteindre les objectifs fixés dans le cadre de la stratégie CSR Better Places 2030, en particulier le premier pilier Better Buildings, qui impose de réduire de 50% l’empreinte carbone de l’ensemble des bâtiments du Groupe. Cet engagement concerne à la fois l’empreinte directe du groupe – Unibail-Rodamco s’est d’ailleurs engagé dans DEMOCLES en ce qui concerne les déchets de déconstruction –  et son empreinte indirecte, dont les déchets des locataires de ses centres (retailers, supermarchés, restaurants, etc).

La perspective de sauver près de 50 000 repas chaque année

Concrètement, que pourraient devenir les déchets des Quatre Temps ? Plusieurs pistes sont explorées par Phenix. Ainsi, chaque soir, les invendus alimentaires pourraient être donnés à des associations caritatives ou vendus à tarif préférentiel pour les visiteurs et employés du centre. Conçu dans une dynamique de circuits courts, dans le temps et dans l’espace, ce projet pourrait permettre de sauver l’équivalent de 47 500 repas sur une année complète. D’autres logiques de réemploi sont explorées et pourraient concerner la plupart des déchets : biodéchets, cartons et plastiques, palettes, etc.

Quant aux déchets de chantiers, Phenix s’est associé à PickmyWastes, startup spécialisée dans la valorisation des déchets de chantiers, pour avoir une vision globale sur tous les déchets d’un centre. Les deux startups proposent de sélectionner et d’évaluer les prestataires intervenant sur les chantiers selon des critères de réemploi et de traçabilité, de façon à ce que les déchets de ces prestataires soient triés à la source et envoyés dans les filières de valorisation les plus écologiques. « Le programme nous a concrètement apporté de la méthodologie pour construire notre POC. L’équipe d’UR Link a su nous challenger à travers un suivi précis et des jalons réguliers. Elle nous a accompagnés auprès des différents services d’Unibail-Rodamco concernés pour faire avancer le projet en un temps très restreint », explique Vincent Bignalet, CEO & Co-Founder chez PickmyWastes.

Le programme UR Link nous permet de connaître précisément les pratiques d’un centre commercial en termes de gestion des déchets pour pouvoir y proposer les services de réduction du gaspillage et de valorisation des déchets les plus adaptés

Maddyness, partenaire média d’UR Link.

Par

Caroline Martin

05 octobre 2017 / 00H00
mis à jour le 17 avril 2018
Nos Articles les plus lus

Pourquoi PoP quitte Station F

Business
Par Maddyness - 18H20mercredi 14 mars 2018
Next

10 (très) mauvaises habitudes qui pompent votre énergie

Entrepreneurs
Par Iris Maignan - 00H00samedi 24 février 2018
Next

Mathilde Lacombe : "Pourquoi je quitte Birchbox"

Entrepreneurs
Par Anais Richardin - 16H24mardi 17 avril 2018
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Revenir à la une
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge