Maddyness

Techfugees organise son premier sommet pour engager la discussion autour des réfugiés

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Technologies

Techfugees organise son premier sommet pour engager la discussion autour des réfugiés

Pepper Pepper Pepper
150 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 09 octobre 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

L’entreprise sociale Techfugees, qui utilise la technologie pour améliorer le quotidien des réfugiés, veut profiter de son Techfugees Global Summit pour initier le dialogue entre institutions, entreprises et associations sur cette question.

Mobilisée sur la question des réfugiés, l’entreprise sociale Techfugees passe un nouveau cap. Après avoir organisé plusieurs hackathons dans de grandes métropoles, elle prépare son prochain événement : un sommet qui aura lieu les 25 et 26 octobre prochains à Station F, le Techfugees Global Summit. L’idée ? « Rassembler la communauté mobilisée autour du sort des réfugiés et permettre à ses acteurs de se rencontrer et de discuter de ce que permet la technologie, explique Mike Butcher, président de Techfugees et rédacteur en chef de Techcrunch Europe. Les technologies pour améliorer le quotidien des réfugiés existent mais il faut savoir utiliser la bonne technologie pour le bon usage.« 

Parmi les problématiques primordiales que l’entreprise souhaite mettre sur la table : la sensibilisation du grand public à la cause des réfugiés, via les ONG, pour éviter que ne se répandent les idées reçues et les clichés. Pour Mike Butcher, l’empathie est une valeur qui doit être au coeur du Techfugees Global Summit mais aussi de la société : le mouvement Techfugees a été initié en réaction à la photo du petit Aylan, retrouvé noyé sur une plage turque, qui avait choqué l’opinion publique en 2015.

L’ImpactTech pour dépasser la marchandisation de l’émotion

Mais l’objectif de Techfugees n’est pas de monétiser l’émotion, d’autant que ce marché existe déjà… du côté des passeurs : plus de 35 milliards de dollars sont ainsi payés chaque année par des réfugiés à des passeurs qui leur font miroiter le voyage d’une vie, estime l’Organisation internationale des migrations. Depuis sa création, l’entreprise a au contraire porté de nombreux projets afin d’améliorer les conditions de vie des réfugiés et faire progresser leur cause.

Et le sommet permet à Techfugees de donner une nouvelle dimension à la problématique des réfugiés. Elle souhaite s’imposer comme un acteur central, courroie de transmission entre les institutions (gouvernements, fondations), les associations, les entreprises de la Tech et les réfugiés. Une position qui lui permet de dépasser les clivages et de porter différents messages, des réfugiés venant de pays en guerre aux réfugiés climatiques. Être constructif pour être efficace, voilà le mantra qui guide l’action de l’entreprise, résolue à utiliser la technologie pour rendre le monde meilleur.

Par

Geraldine Russell

09 octobre 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Articles les plus lus du moment

Les développeurs, divas des temps numériques ?

Business
Par Clément Sorel, Recruteur IT chez Zenika - 11H00samedi 12 septembre 2020
Next

Que Font Les Fonds : le portrait d'Elaia

Finance
Par Geraldine Russell - 17H00mardi 22 septembre 2020
Next

À La Courneuve, un incubateur veut faire passer le périph' aux VC

Business
Par Arthur Le Denn - 17H45mercredi 16 septembre 2020
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge