Maddyness

Le Bon Produit Au Bon Endroit lève 500 000 euros pour développer les circuits courts

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Le Bon Produit Au Bon Endroit lève 500 000 euros pour développer les circuits courts

Pepper Pepper Pepper
1572 - trending  |  
Comments
Par Ysis Percq - 08 novembre 2017 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

L’entreprise corse, fondée par Serena Battestini et Romain Lara, se positionne sur le marché de l’agroalimentaire grâce à un site internet et une application mobile privilégiant le circuit court. Grâce à cette levée de fond, BPBE, pour les intimes, s’apprête à implanter son concept sur le territoire, dans le Sud Ouest, puis dans le Sud Est.

À travers un site et une appli, Le Bon Produit Au Bon Endroit référence et géolocalise les restaurants et commerces qui s’approvisionnent auprès des producteurs locaux. Chaque établissement est sélectionné sur les critères d’agriculture bio ou responsables ainsi que sur l’utilisation de matières premières locales. Créée en 2015, la startup s’est développée rapidement sur son terrain de prédilection, la Corse.

« C’est un outil d’aide à la décision destiné aux consommateurs afin qu’ils sachent où aller manger et où s’approvisionner en circuit court. Les établissements référencés s’étendent du foodtruck au restaurant étoilé en passant par les épiceries. Nous avons également mis en place la géolocalisation et le géoguidage sur notre application » explique Serena Battestini, cofondatrice.

le bon produit au bon endroit levee fonds

En parallèle, BPBE a opéré un travail minutieux de sourcing afin de proposer aux restaurateurs une solution pour qu’ils s’approvisionnent auprès des producteurs, proche de leur établissement. Si, dans un premier temps, des produits corses sont déjà livrés dans des établissements parisiens, un futur centre de logistique devrait voir le jour dans une année afin d’assurer des livraisons plus rapides.

Tout juste signée, une levée de fonds de 500 000 € fait entrer Apicap au capital de l’entreprise. Ce fonds d’investissement composé d’entrepreneurs a été convaincu par les dirigeants et par leur concept.

« Nous avons été séduits par le positionnement et par l’offre de service apportés par cette entreprise, explique Alexandre Beau, directeur de participation chez Apicap. C’est une plateforme de négoce et de distribution qui privilégie les produits en circuits courts. Elle offre davantage de débouchés aux producteurs et permet aux restaurateurs un approvisionnement direct. Si les produits sont, pour l’heure, principalement corses, demain, cela concernera les quatre coins de la France. »

BPBE espère gonfler sa levée de fonds par un prêt de 250 000 € auprès de BPIFrance. Grâce à cette levée, BPBE prévoit de s’implanter en région avec, comme première cible, le Sud Ouest et plus précisément le pays basque, puis viendra le Sud Est, de Perpignan à Nice.

«  Nous allons référencer les établissements qui travaillent déjà avec les producteurs locaux. Puis, comme nous l’avons fait en Corse, nous mettrons en place le système d’approvisionnement auprès des restaurateurs  »

Serena Battestini

En Corse, BPBE s’appuie sur 350 producteurs référencés et 150 établissements. L’objectif ciblé est de 200 nouvelles références par an. Deux recrutements sont prévus à des postes de commerciaux dans les deux régions ciblées.

Par

Ysis Percq

08 novembre 2017 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018
Articles les plus lus du moment

Que Font Les Fonds : le portrait d'Elaia

Finance
Par Geraldine Russell - 17H00mardi 22 septembre 2020
Next

À La Courneuve, un incubateur veut faire passer le périph' aux VC

Business
Par Arthur Le Denn - 17H45mercredi 16 septembre 2020
Next

Kapten joue à quitte ou double en se renommant Free Now

Business
Par Arthur Le Denn - 10H30jeudi 24 septembre 2020
Next

Congé paternité : ces startups qui ont pris les devants

Entrepreneurs
Par Anne Taffin - 15H00mercredi 23 septembre 2020
Next

Comment doper votre SEO en utilisant... Google

Business
Par Jonathan Maurin - 14H00vendredi 18 septembre 2020
Next

Qobuz parie sur la qualité sonore pour exister face à Spotify

Finance
Par Arthur Le Denn - 14H00lundi 21 septembre 2020
Next

Orange Business Services cherche la nouvelle cohorte de son programme d’accompagnement

Business
Par Maddyness, avec Orange Business Services - 11H30vendredi 18 septembre 2020
Next
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge