Maddyness

Cheerz entre dans le giron du mastodonte européen Cewe, qui acquiert 80% de son capital

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Cheerz entre dans le giron du mastodonte européen Cewe, qui acquiert 80% de son capital

Crédits: 
Pepper Pepper Pepper
4181 - piping hot  |  
Comments
Par Anais Richardin - 15 février 2018 / 00H00 - mis à jour le 22 mars 2018

Voilà une annonce à la suite de laquelle Cheerz a dû trinquer. La startup spécialiste de l’impression photo français passe sous pavillon allemand avec l’entrée à son capital -à hauteur de 80%- du groupe Cewe, géant européen du tirage photo. 

Accros  à nos smartphones, nous mitraillons nos vies sous toutes les coutures, faisant de nos smartphones les témoins privilégiés mais surtout les gardiens des souvenirs les plus palpitants comme les plus ennuyeux. De ce nouveau réflexe sont nés de nombreux business, parmi lesquels Cheerz, qui s’est lancé dès 2012 sous le nom de Printklub dans l’impression de photos. Depuis rebaptisé, le service est devenu une application mobile et s’est fait un nom avec des produits innovants comme sa Polabox, la boite de photos imprimées sur un format Polaroid, une variété de formats allant du magnet au poster et des délais de livraison ne dépassant pas les 48 heures. 

Un exit à 36 millions d’euros pour les investisseurs

Une proposition de valeur qui lui a permis de connaître un succès croissant et de lever 300 000 euros en septembre 2013, puis 6 millions d’euros en 2015 auprès de Serena capital, A Plus Finance, Kima Ventures et de business angels comme Jean-David Blanc, Julien Codorniou ou encore Julien Foussard. Aujourd’hui, le groupe allemand Cewe offre un joli exit à ces investisseurs de la première heure en mettant la main sur environ 80% des parts de Cheerz pour un montant de 36 millions d’euros. Deux ans après le rachat de Lalalab par Photoweb (groupe Clairefontaine), cette opération continue d’achever la structuration du marché de la photo numérique. 

À relire : #Photo : Lancée en 2012, la startup Cheerz annonce une levée de 6 millions d’euros

Cette acquisition permettra au géant allemand de renforcer sa position sur le marché de la photographie mobile en France et en Europe du Sud. « Outre les synergies classiques, d’autres éléments nous ont convaincus, précise Christian Friege, CEO de Cewe dans un communiqué de presse, comme l’importance accordée au consommateur, le concept user-friendly, le positionnement premium, le savoir-faire technologique ou encore le management entrepreneurial. Nous souhaitons conserver cette culture positive et encourager le développement de ces compétences.« 

Côté Cheerz, cette opération offre de nouveaux moyens à leurs ambitions. Cewe, « champion européen, est à même de soutenir au maximum notre croissance en France et en Europe du Sud, expliquent Aurelien de Meaux et Antoine Le Conte,  les cofondateurs de la société qui ont tenu le pari qu’ils se sont lancés il y a six ans lorsqu’ils ont investi 30 000 euros chacun dans l’aventure. Reste à savoir dans quels pays les Frenchies s’apprêtent désormais à planter leur drapeau. 

Par

Anais Richardin

15 février 2018 / 00H00
mis à jour le 22 mars 2018

Business

Menu

Entrepreneurs

Menu

Finance

Menu

Innovation

Menu

Technologies

Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge