Actus#AssurTech
10 avril 2018

Alan boucle un deuxième tour de table de 23 millions d’euros et vise les 100 000 assurés

C'est une nouvelle méga-levée qu'Alan a bouclé auprès d'Index Ventures et Xavier Niel qui rejoignent OpenCNP, Partech and Portag3 Ventures LP au capital. Alan est désormais l'AssurTech française la mieux financée.

Pendant plus d’un an, Alan a gardé le record de la levée d’amorçage, avec 12 millions d’euros empochés en octobre 2016 avant que Less ne lui vole la vedette. C’était à ses débuts, alors que la startup qui disait vouloir repenser l’assurance santé faisait autant espérer que sourire. Ceux qui avaient alors du mal à croire à son succès en ont été pour leurs frais : dix-huit mois plus tard, c’est une startup vigoureuse – tant sur le plan commercial qu’en matière de rayonnement dans l’écosystème – qui boucle un second tour de table de 23 millions d’euros (28 millions de dollars) auprès d’Index Ventures et Xavier Niel qui rejoignent OpenCNP, Partech and Portag3 Ventures LP au capital.

Et les ambitions sont claires : aujourd’hui forte de 7000 assurés dans quelque 850 entreprises, la jeune pousse vise les 100 000 utilisateurs d’ici trois ans. Et Jean-Charles Samuelian, cofondateur et CEO d’Alan, ne manque pas de rappeler au détour d’une phrase que cet objectif est loin d’être hors de portée.

« Cet investissement va nous aider à accélérer notre croissance jusque-là organique »

Jean-Charles Samuelian, cofondateur et CEO d’Alan

« En mettant au point une technologie, des données et un design plus pointus que ce que faisait le secteur jusqu’à présent et ce grâce aux meilleurs talents d’Europe et d’ailleurs, nous voulons rendre le parcours de santé plus simple et plus intelligent pour nos utilisateurs. » L’équipe d’une quinzaine de personnes doit donc s’étoffer pour atteindre 80 personnes d’ici la fin de l’année. Des forces vives qui permettront à la startup de lancer de nouvelles fonctionnalités, après avoir déjà déployé il y a un peu plus d’un an une offre spécifiquement dédiée aux indépendants.

« Alan vise un marché qui représente 36 milliards d’euros rien qu’en France, souligne Jan Hammer, Partner chez Index Ventures. L’entreprise a créé une offre d’assurance intégrale, innovante et 100% en ligne, une vraie alternative aux offres traditionnelles. » Xavier Niel confirme lui aussi sa certitude qu’Alan soit « en position de devenir un nouveau leader sur son marché« . Le géant français que l’écosystème attend ?