Maddyness

Les startups ont-elles (vraiment) la cote auprès des jeunes ?

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

Les startups ont-elles (vraiment) la cote auprès des jeunes ?

Pepper Pepper Pepper
5433 - piping hot  |  
Comments
Par Maëlle Lafond - 17 avril 2018 / 09H00 - mis à jour le 23 avril 2018

D'après la dernière étude d'Ipsos pour Vivatech, les jeunes feraient massivement confiance aux startups, qu'il s'agisse d'acheter leurs produits ou leurs services, d'y travailler ou d'y investir. Mais quels rapports entretiennent réellement les jeunes avec les startups ? Réponse en infographie.

À l’occasion de la troisième édition du salon VivaTechnology, l’institut de sondage Ipsos a réalisé une grande enquête sur le rapport des moins de 35 aux startups dans quatre pays (France, Allemagne, Royaume-Uni et États-Unis). Et les résultats sont sans appel : quelque soit le pays, les startups font partie du quotidien des jeunes. Ainsi, près de 6 jeunes sur 10 consomment des produits ou des services proposés par des startups, avec en tête les Français et les Américains.

D’après l’étude, c’est avant tout la culture et probablement la visibilité des startups au niveau local qui font la différence dans l’usage. Ainsi en France ce sont les startups des transports qui ont les faveurs de plus d’un quart des jeunes, quand les Allemands plébiscitent l’habillement, les Anglais l’alimentation et les Américains la musique. Des chiffres qui permettent de deviner en filigranes les secteurs qui ont la côte dans chacun des pays. Mais quelque soit la nationalité des utilisateurs, les motivations d’usage sont avant tout liées au prix (43%), à l’attrait pour la nouveauté (34%) et la recommandation (33%).

Un environnement de travail qui attire de plus en plus

Car les jeunes ne se contentent pas seulement de consommer les produits des startups. Pour une majorité d’entre eux, elles représentent en effet un employeur potentiel. Ainsi, 65% des jeunes se disent prêts à travailler dans une startup plutôt que dans une entreprise traditionnelle ou dans l’administration. Sans surprise, c’est plus que dans toutes les classes d’âges sondées par Ipsos (50% chez les 35-49 ans, et 31% chez les plus de 50 ans).

A lire aussi

Les raisons qui expliquent l’intérêt des jeunes Français pour les startups ne sont pas plus surprenantes : plus de la moitié d’entre eux cite l’ambiance au travail et la convivialité comme les facteurs majeurs pour travailler dans une jeune pousse. Viennent ensuite une meilleure qualité de vie (41%) et l’aspect innovation (40%). Des critères qui expliquent aussi que presque un Français de moins de 35 ans sur deux envisage de créer sa startup, quand 38% sont prêts à investir de l’argent dans une jeune pousse.

Par

Maëlle Lafond

17 avril 2018 / 09H00
mis à jour le 23 avril 2018
Nos derniers articles

Comment est né Startup Voyance (ou presque)

Business
Par Geraldine Russell - 18H00mercredi 18 juillet 2018
Next

3 informations startup à retenir ce 18 juillet 2018

Business
Par Antoine Grimal - 15H00mercredi 18 juillet 2018
Next

Business

Menu

Entrepreneurs

Menu

Finance

Menu

Innovation

Menu

Technologies

Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge