Les startups françaises ont levé 28 millions d’euros du 5 au 11 mai

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 7 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 28 millions d’euros.

Montant
28,33
Nombre d’opérations
7
Inscrivez-vous à notre newsletter MaddyMoney

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Malgré deux jours fériés et une pléiade de ponts, celle qui s’achève s’est révélée plus fructueuse que la dernière, avec tout de même 28,33 millions d’euros levés. Le nombre d’opérations reste cependant limité, avec seulement 7 tours de table annoncés.

La levée de fonds de 15 millions d’euros bouclée par Ideol représente à elle seule plus de la moitié du montant total. L’entreprise arrive donc logiquement en tête des opérations les plus importantes. La startup, qui conçoit, installe et gère des éoliennes flottantes en mer, a convaincu Amundi Private Equity Funds, Sofimac Regions, Paca Investissement et Kerogen Capital.

Ultra Premium Direct prend la deuxième place avec un tour de table de 7 millions d’euros, bouclé auprès de la branche Brands du fonds Otium. Fondée en 2013 à Agen, l’entreprise développe et commercialise de la nourriture haut-de-gamme pour chiens et chats.

Enfin, Visiperf se classe troisième grâce à sa levée de 2,3 millions d’euros, financée par Generis Capital Partners, Invest PME, BDR IT, Crédit Agricole Franche-Comté, bpifrance et la région Bourgogne-Franche-Comté. La startup conçoit des solutions drive to store pour aider les commerçants à gagner en visibilité. 

Les GreenTech se portent bien, puisqu’elles ont enregistré deux opérations cette semaine (Ideol et Terradona), signifiant que les préoccupations pour l’environnement reviennent sur le devant de la scène mais constituent aussi un marché bankable aux yeux des investisseurs. La FoodTech a elle aussi compté deux deals (Ultra Premium Direct et Gallimaté), alors même que le secteur est en sourdine depuis le début de l’année, enregistrant un nombre restreint d’opérations et des tickets plutôt faibles.

Autres actualités financières

  • Spottt rachète Troc Malin
  • Le fonds BlackFin sort de NeoXam, Cathay Capital et bpifrance rachètent ses parts

Dans quel projet investir ?

La Charrette veut démocratiser le covoiturage de produits locaux. Le site collaboratif permet aux producteurs de mutualiser leurs livraisons : ceux qui ont de la place disponible proposent à ceux qui ont besoin de faire livrer des produits de les transporter. Un moyen d’optimiser les trajets et de bénéficier d’un complément de revenus, le tout en promouvant la vente en circuit court. Objectif ? 20 000 euros.

Soutenir La Charrette