Portfolio#medtech
23 mai 2018

Owkin annonce une extension de sa série A et atteint 18 millions de dollars levés

Owkin, la startup qui veut accélérer et améliorer la découverte de médicaments grâce à l’intelligence artificielle, annonce l'extension de sa série A auprès de Google Ventures, ce qui porte l'ensemble des fonds levés depuis 2016 à 18 millions de dollars.

EDIT du 23 mai : Owkin annonce l’extension de sa série A auprès de GV pour un montant total de 18 millions de dollars

Quelques mois après une levée en seed de 2,1 millions de dollars, Owkin remet le couvert. La startup, spécialisée dans le machine learning appliqué à la recherche médicale, a annoncé une levée en Série A de 18 millions de dollars, menée par Otium Venture aux côtés de Cathay Innovation, Plug and Play, NJF capital et GV (lancé comme Google Ventures en 2009). Au total, l’entreprise aura levé 18 millions de dollars depuis sa création en septembre 2016.

Le financement devrait permettre à Owkin de développer ses partenariats avec les organisations médicales et pharmaceutiques. À ce jour, Owkin travaille déjà bénévolement avec l‘Institut Curie et le centre Léon Bérard sur le cancer. Côté laboratoires, la jeune pousse a déjà signé un partenariat avec le Français Amgen et le Suisse Actelion. Autre objectif : développer son équipe internationale de scientifiques et d’ingénieurs pour travailler aux côtés des “chasseurs de data” qui voyagent à travers le monde à la recherche des meilleurs datasets et collaborations.

Lire aussi : #Santé : OWKIN, la startup qui accélère la découverte de médicaments grâce à l’intelligence artificielle

joel-filipe-199037

Ce second tour de table devrait aussi permettre à Owkin de renforcer sa plateforme Owkin Socrates, Destinée aux chercheurs de l’industrie pharmaceutique en phase d’essais précliniques et cliniques ainsi qu’aux médecins-chercheurs hospitalo-universitaires, Owkin Socrates utilise les technologies de machine learning pour analyser des bibliothèques d’imagerie médicale, les data moléculaires ainsi que des ensembles de données cliniques, pour découvrir des modèles de biomarqueurs complexes causant des maladies.

« L’objectif, c’est de permettre aux chercheurs de faire des découvertes et des prédictions sur les réponses au traitement. Nous ne sommes pas dans l’amélioration des process hospitaliers, on veut donner aux médecins des super-pouvoirs grâce à l’IA« 

Thomas Clozel, cofondateur d’Owkin

Owkin Socrates utilise le transfer learning qui permet de transférer l’intelligence d’un modèle prédictif à un autre et de favoriser l’émergence d’une intelligence artificielle collective. Conscient du caractère sensible des données, Owkin assure le respect total et la protection de celles- ci : les données sont anonymisées, ne sortent jamais de l’hôpital et surtout, ne sont pas placées sur le cloud grâce à un outil propriétaire qui utilise une technologie nouvelle de machine learning appelée “apprentissage fédéré”.

  OWKIN en quelques chiffres

  • Créé en 2016
  • Fondateurs : Thomas Clozel et Gilles Wainrib
  • Siège : Paris
  • 18 millions de dollars levés depuis sa création