Décryptage#MaddyMoney
13 juillet 2018

Les startups françaises ont levé 118 millions d’euros du 7 au 13 juillet 2018

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 15 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 118 millions d’euros.

Montant
118,3
Nombre d’opérations
15
Inscrivez-vous à notre newsletter MaddyMoney

Nouvelle semaine à trois chiffres ! Cela faisait… 5 semaines que nous n’en avions plus connue. Une bagatelle si l’on se rappelle que l’année dernière, le palier des 100 millions d’euros n’avait été dépassé qu’à cinq reprises. Mais les startups françaises ont d’ores et déjà fait de 2018 une année hors du commun et l’on s’habitue vite à l’exceptionnel ! Avec 118,3 millions d’euros rassemblés, cette semaine est la sixième meilleure semaine depuis le début de l’année. Si la semaine n’a compté que 15 opérations, ce sont deux méga-levées (supérieures à 30 millions d’euros) qui ont tiré le bilan vers le haut.

La biotech alsacienne Dynacure, spécialisées dans le traitement de maladies orphelines graves, a convaincu Andera Partners, Pontifax, Kurma Partners, Idinvest et bpifrance de lui allouer une enveloppe de 47 millions d’euros. La startup utilisera cette somme pour développer son programme thérapeutique dédié à la myopathie centronucléaire et à des maladies neuromusculaires rares.

Meero prend la deuxième place avec un tour de table de 45 millions de dollars (39 millions d’euros), bouclé auprès d’Alven et Idinvest. Cette opération permettra à la startup d’ouvrir en France un centre d’intelligence artificielle dédié à l’image.

Enfin, la Medtech Mdoloris qui a développé une solution d’évaluation de la douleur a collecté 9 millions d’euros auprès de Siparex et Seventure Partners. Ce tour de table financera plusieurs dizaines de recrutements, notamment à l’international, pour permettre à la jeune pousse d’accélérer sur les marchés sur lesquels elle est déjà positionnée.

La région bordelaise s’est illustrée cette semaine, avec pas moins de trois investissements (Geev, Qucit et ArtPhotoLimited). Rennes et Lille également, chacune comptabilisant deux levées (Ekolis et We Love Customers pour la première, Mdoloris et Heart Never Lies pour la seconde). Côté secteurs, si les technologies médicales ont tout raflé en valeur (près de 60 millions d’euros cumulés pour les Medtech et les Biotech), ce sont les technologies marketing qui ont été les plus dynamiques avec quatre opérations (Artur’In, Heart Never Lies, Captain Wallet et We Love Customers).

Autres informations financières

Dans quel projet investir ?

Kyoma est un tapis de yoga un peu spécial. D’abord, il est fabriqué de manière écoresponsable. Le liège et l’élastomère qui le composent sont anti-bactériennes et hypoallergéniques et garantissent sa douceur et sa fermeté. Ensuite, une soixantaine d’exercices d’étirement et une autre soixantaine de postures de yoga sont imprimées directement sur le tapis, plus besoin de smartphone. Et, pour les plus aventureux, une deuxième version présente en outre une soixantaine de positions… du Kamasutra !

Soutenir Kyoma