Maddyness

Ces offres qui rendent la vie des indépendants plus facile

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 — Faciliter le business
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
1 — Faciliter le business
2 —
3 — Améliorer la protection sociale
4 — Un accès au logement simplifié
Entrepreneurs

Ces offres qui rendent la vie des indépendants plus facile

Pepper Pepper Pepper
7387 - on fire  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 30 juillet 2018 / 16H00

Bénéficier d'une protection sociale décente ou accéder à un logement relèvent du parcours du combattant pour les freelances, dans une société où le salariat reste la norme. Mais le temps de la révolte est venu et de nombreuses startups aident les indépendants à obtenir les mêmes droits que les salariés.

Exit l’image d’un travailleur freelance isolé, livré à lui-même et devant se débattre avec une pile de tâches administratives sans fin. L’avènement du coworking et le développement exponentiel d’événements dédiés aux freelances, toujours plus nombreux, permettent aux indépendants de ne plus craindre la solitude. Certes, l’administratif reste une pierre d’achoppement mais de plus en plus de services voient le jour pour aider les freelances à gérer la paperasse commerciale et financière. Et un vent nouveau souffle sur le travail indépendant avec de premières offres 2.0 dédiées à la protection sociale des freelances.

Faciliter le business

Plusieurs acteurs ont lancé des offres destinées à faciliter le travail des indépendants. Ainsi, de la création de l’entreprise jusqu’à sa comptabilité en passant par l’acquisition de clients, nombreuses sont les startups à pouvoir aider les freelances.

A lire aussi

Les services annexes proposés aux freelances deviennent même un véritable argument de vente – ou en tout cas une stratégie différenciante. Ainsi, la néobanque Shine, arrivée récemment sur le marché bien après toute une batterie de concurrents notamment étrangers, a préféré mettre en avant la galaxie de services qu’elle propose en plus du compte bancaire : l’automatisation des tâches administratives, avec rappel des échéances et calcul des montants à déclarer (chiffre d’affaires, charges ou cotisations) ainsi que la création de factures payables en ligne. Un pack d’offres intelligemment présenté comme un « kit de survie » des indépendants plutôt que comme un énième compte bancaire ultra-complet.

La plateforme Malt s’est elle associée à Alan et Qonto au sein du projet Sésame, qui propose des réductions aux membres de sa communauté : conseils personnalisés, réduction sur un espace de coworking ou sur des formations en ligne mais aussi sur un service de comptabilité. L’alliance de plusieurs acteurs permet en effet aux startups de proposer des services qui sortent de leur coeur de compétence, à l’image de LegalStart et Qonto qui ont noué un partenariat pour permettre aux indépendants de gérer les démarches de création d’entreprise en ligne (création de compte bancaire et dépôt du Kbis).

Améliorer la protection sociale

Preuve que la protection sociale des indépendants est devenu un point crucial, Uber et Deliveroo ont tous deux annoncé au printemps qu’ils mettraient en place des mécanismes renforcés de protection sociale pour les indépendants travaillant via leurs plateformes. Ainsi, les chauffeurs de VTC ont obtenu une indemnisation maximale de 600 euros en cas de maladie ainsi qu’un « forfait de naissance » de 1000 euros pour la naissance d’un enfant. Du côté de la plateforme de livraison de repas, c’est l’assurance accident et responsabilité civile qui sont désormais prises en charge pour tous les travailleurs, alors que les livreurs français avaient obtenu cette avancée dès l’année dernière.

Alan avait jeté un pavé dans la mare des assurances santé pour indépendants en lançant, en février 2017, son offre dédiée. La startup fait elle aussi partie des instigateurs du projet Sésame pour permettre aux freelances d’accéder à une meilleure couverture sociale. Wemind a elle aussi prévu un volet santé dans son offre, promettant de faire bénéficier les indépendants d’une couverture sociale « identique à celle d’un salarié, mutualisée entre freelances« .

Un accès au logement simplifié

C’est l’un des principaux points d’achoppement dans la vie personnelle des freelances. Comme les salariés précaires, difficile pour eux de trouver un logement, notamment dans les secteurs saturés comme les grandes villes. C’est pourquoi Wemind a noué, début juillet, un partenariat avec le gestionnaire immobilier Gecina pour aider les indépendants à se loger. Les membres de la communauté Wemind bénéficient ainsi d’une garantie loyer impayé qui doit permettre de solidifier leur dossier et de le mettre à niveau de ceux des salariés. De plus, Gecina diffuse ses offres de logements vacants aux membres Wemind.

Par

Geraldine Russell

30 juillet 2018 / 16H00
mis à jour le 30 juillet 2018
Nos Articles les plus lus
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
S'abonner à notre newsletter
À propos
Mentions Légales
Articles les plus consultés
>
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Recevez le résumé de nos articles directement dans votre boîte mail
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge