14 novembre 2018
14 novembre 2018
Temps de lecture : 2 minutes
2 min
3891

Un premier bureau London & Partners ouvre à Paris pour conjurer le Brexit

Le maire de Londres, Sadiq Khan, a passé quelques jours à Paris pour renforcer les liens entre les deux villes. Et promouvoir le dynamisme entrepreneurial britannique malgré le Brexit.
Temps de lecture : 2 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.

C'est une opération reconquête dans laquelle s'est lancé le maire de Londres cette semaine. De passage à Paris, Sadiq Khan a notamment annoncé l'ouverture d'un bureau London & Partners à Paris - le premier dans la capitale française. L'agence de promotion de la capitale britannique aura un rôle double : d'abord encourager et aider les entreprises françaises à s'implanter dans la ville de Big Ben mais aussi soutenir les entrepreneurs britanniques qui souhaiteraient traverser la Manche à s'installer en France. Sadiq Khan était d'ailleurs accompagné d'une délégation d'entrepreneures dont les entreprises en forte croissance souhaitent se développer dans l'Hexagone.

 

" Le nouveau bureau de London & Partners à Paris signifie que nous aurons bientôt plus de personnes plus proches des décideurs et des investisseurs clés, ce qui nous permettra de promouvoir Londres et d'aider les entreprises londoniennes, comme celles qui me rejoignent dans ce déplacement parisien, à faire du business en France ", s'est réjouit le maire de Londres, qui avait à coeur de renforcer encore les liens qui unissent sa ville à la capitale française.

Un front parisiano-londonien contre le Brexit

En effet, la France est la deuxième source d'investissements étrangers à Londres et les entreprises tricolores ont créé plus de 7000 emplois dans la ville en cinq ans. Si la politique d'attractivité de la capitale britannique cible d'abord les grands groupes, elle n'oublie pas les entrepreneurs, au premier rang desquels figurent les startuppers. Connue pour son dynamisme notamment dans le secteur des Fintech, Londres doit composer avec l'approche du Brexit, dont les modalités sont toujours en cours de négociation.

Pour conjurer la perspective de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne qui inquiète nombre d'entrepreneurs, Sadiq Khan s'est donc lancé il y a déjà plusieurs mois dans une opération séduction menée tambour battant avec la maire de Paris, Anne Hidalgo. "Londres et Paris sont deux des villes les plus dynamiques du monde et nous avons beaucoup à gagner de la collaboration", a estimé le maire de Londres. En 2017, un accord a été signé pour unir leurs efforts afin d'attirer les visiteurs internationaux. Ce qui a donné lieu en début de mois à une campagne ciblant les jeunes Américains, afin de leur montrer que découvrir Paris et Londres est extrêmement facile en raison des nombreuses connexions entre les deux villes.