Actus#EnBref
18 décembre 2018

3 informations startup à retenir ce 18 décembre 2018

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer.

Ogury rachète Influans

Le spécialiste du ciblage publicitaire sur mobile Ogury a annoncé mardi le rachat d’Influans, une startup d’intelligence artificielle appliquée au marketing, pour un montant qu’elle n’a pas communiqué.

« Cette acquisition permet à Ogury d’intégrer les algorithmes (d’Influans) dédiés à l’optimisation des campagnes » marketing basées sur les fichiers clients, a indiqué Ogury dans son communiqué.

Information AFP

Techstars Paris dévoile les 11 startups de sa promotion 2018

Début septembre, Techstars Paris annonçait l’arrivée à son bord de plusieurs startups venues des quatre coins du monde, pour y suivre un programme intensif de trois mois entre workshops, mentor office hours, founder stories et pitch practices. L’accélérateur dévoile aujourd’hui les 11 jeunes pousses qui ont pu profiter de ces semaines d’accompagnement : Albert Health (GB), Azmed (FR), CloudGuide (ESP), Hackmd (USA), Groover (FR), Kea (BJ), Inyo (FR), Stockly (FR), Louis (FR), Rampup (FR), et Tarot Analytics (AUS).

Deux startups françaises primées auBoomer Challenge

Le concours Boomer Challenge organisé par le pôle de compétitivité Vitagora  et l’industriel Mondelez International (Lu, Milka, Belin..) a récompensé les trois meilleures startups proposant des innovations pour mieux nourrir les personnes âgées, sur 42 dossiers déposés, dont 60% ne venaient pas de France.

Les deux premières primées sont françaises: Max de génie propose des mélanges pâtissiers à faible indice glycémique, sans ingrédients raffinés, et Cérélab est spécialisé dans les pains briochés renforcés destinés à lutter contre la malnutrition des seniors. Le troisième prix revient à Troo Foods Ltd (GB) qui propose des aliments à base de prébiotiques, bon pour le microbiote intestinal.

Information AFP

L’aéroport de Lyon se lance dans la reconnaissance faciale

Après les aéroports parisiens et celui de Nice, l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry a ouvert ses dix premiers sas Parafe (sas de contrôle automatisé aux frontières) fonctionnant avec la reconnaissance faciale. La reconnaissance faciale compare le visage du voyageur entrant dans le sas avec la photo stockée dans le microprocesseur de son passeport biométrique.

Information AFP