Actus#Infographie
14 janvier 2019

La blockchain attire les investisseurs et sort du giron des ICO

Non, la blockchain ne se résume plus aux ICO ! De plus en plus de startups utilisant cette technologie sont lorgnées par les investisseurs traditionnels, comme en témoignent les données des levées de fonds du secteur, compilées par Futurs.io.

2019 est-elle l’année de la blockchain ? Peut-être bien. Car 2018 a été un véritable tremplin pour la technologie, qui est sortie du seul giron des ICO pour se démocratiser. En témoignent les levées de fonds réalisées jusqu’à présent par les startups blockchain et dont les chiffres ont été compilés récemment dans une infographie par Futurs.io.

Ainsi, si seulement 15 startups du secteur ont levé des fonds, elles ont rassemblé pas moins de 219 millions d’euros entre 2016 et 2018, soit un ticket moyen qui tourne autour des 15 millions d’euros. Rien d’étonnant puisque deux tiers des levées de fonds du secteur sont encore réalisées via des ICO où les montants investis sont souvent mirobolants. Mais certains échecs retentissants, comme les ICO de Hush ou de Snips, témoignent d’un retour à la raison des investisseurs.

Et c’est bien une startup financée par des VCs, Ledger, qui décroche la palme de l’entreprise la mieux financée du secteur, avec 58 millions d’euros rassemblés auprès de Draper Esprit, Draper Venture Network, Korelya Capital, FirstMark Capital et Cathay Innovation en janvier 2018. Preuve que les investisseurs traditionnels s’intéressent de plus en plus près à la blockchain et n’hésitent plus à y mettre des billes… quand les projets sont solides.

S'inscrire à la Maddy Keynote