Actus#Infographie
15 janvier 2019

Le succès des hackathons ne faiblit pas

Ils ont été 5636 dans le monde en 2018, ils permettent de phosphorer sur des projets, de rencontrer une équipe, de débrider la créativité... ils sont organisés par des structures indépendantes, d'accompagnement , par des startups ou des grands comptes. Ce sont ? Ce sont les hackathons !

5636, c’est le nombre de hackathons réalisés en 2018. Deux ans auparavant on en recensait 2000 de moins. Le phénomène a donc le vent en poupe et BeMyApp, avec son infographie, examine de plus près les chiffres qui ont marqué 2018.

Plutôt interne ou externe ?

Sans surprise, les États-Unis se placent en 1ère position sur le nombre d’événements organisés. A eux seuls, ils ont pu mettre en place 1511 hackathons. La France, quant à elle, se place en 6ème position, avec quelques 195 événements sur l’année.

D’après l’étude, les hackathons externes sont plus largement répandus (64%) que les hackathons internes (36%), qui ont tout de même progressé de 37% en 3 ans. Alors que les premiers visent à recruter des profils spécifiques, collaborer avec des startups, et lancer des nouveaux produits, les seconds servent à inspirer et former les équipes internes, lancer des projets intrapreneuriaux, et optimiser la collaboration entre les équipes.

Les secteurs de la banque/assurance/finance (18%), de l’industrie (17%), et de la grande distribution (16%) sont assez friands des événements internes tandis qu’en externe, les hackathons trouvent leur succès auprès des secteurs de la technologie (27%), de l’industrie (12%), et du transport (11%).

Qui participe ?

Les hackathons de l’année 2018 étaient principalement sous le signe de l’AI, de la VR/AR, de l’IoT, de la sécurité et de la Blockchain. Pour répondre à ces problématiques, les développeurs ont été les profils les plus représentés avec 38% de participants, suivis des ingénieurs à 18%, des data scientists à 9% et enfin des marketeurs à 6%. Ces profils ont privilégié le langage JavaScript à 26%.

Quelles tendances pour 2019 ?

Trois types de hackathons semblent se profiler pour 2019 :

  • Les “startup hackathons” : des startups soigneusement sélectionnées doivent répondre à un challenge précis dans l’objectif d’une collaboration avec l’entreprise finale.
  • Les “recruitment hackathons” : Des profils sont ciblés pour permettre aux entreprises de tester leurs compétences, networker, et recruter les meilleurs talents.
  • Les “hackathons as a process” : Sous ce format, les employés voient leur créativité boostée et leur montée en compétences facilitée. Il permet également le lancement de nouvelles solutions.