28 mars 2019
28 mars 2019
Temps de lecture : 2 minutes
2 min
7259

La startup de l'analyse génomique SeqOne lève trois millions d’euros

Grâce à cette levée de fonds, la startup SeqOne, qui développe des outils d’analyse génomique à destination des établissements hospitaliers et des laboratoires d’analyse génétiques, espère accélérer le développement de sa plateforme.
Temps de lecture : 2 minutes

Coup d’accélérateur pour SeqOne. La startup montpelliéraine de bio-informatique vient de boucler un tour de table de trois millions d’euros mené par Elaia Partners avec la participation d’Irdi Soridec Gestion et de Bpifrance. La jeune pousse, fondée et dirigée par Nicolas Philippe, développe des outils d’analyse génomique (étude de l’activité et de l’interaction des gènes dans l’organisme et de leur rôle dans certaines maladies) pour des applications cliniques dans les domaines du cancer et des maladies rares.

Son produit phare, SeqOne platform est une solution basée sur le cloud, qui a pour vocation à réduire les délais et les coûts nécessaires pour fournir des analyses génétiques destinées à la médecine. Grâce aux techniques de séquençage de nouvelle génération (NGS), le coût du séquençage est en effet passé de milliards de dollars il y a vingt ans à quelques centaines de dollars par patiente ou patient aujourd’hui.

Une solution déjà utilisée dans plusieurs CHU et laboratoires d’analyse génétique

Développée depuis cinq ans, cette solution est actuellement utilisée dans cinq CHU et trois laboratoires privés d’analyse génétique répartis en France. Elle est en parallèle en évaluation dans une dizaine d’autres CHU. Pour Nicolas Philippe, " l’adoption de notre technologie par les plus grands CHU français et les laboratoires démontre non seulement l’intérêt de l’analyse génomique pour la médecine de précision, mais aussi la performance et l’utilité de notre solution analytique ".

La levée de fonds qu’annonce aujourd’hui SeqOne devrait lui permettre d’accélérer le développement de sa plateforme d’analyse et d’interprétation des données issues du séquençage du génome, mais aussi d’en promouvoir l’accès auprès des établissements hospitaliers et des laboratoires. Le marché a le vent en poupe selon Marc Rougier et Franck Lescure, partners chez Elaia, qui estiment que " depuis la généralisation du séquençage génomique, les professionnels de santé sont confrontés à un besoin urgent d’outils efficaces pour analyser et gérer un énorme volume de données médicales avec précision, réactivité et productivité ".

Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.