Maddyness

AZmed lève 1,2 million d’euros pour faciliter la détection de fractures

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

AZmed lève 1,2 million d’euros pour faciliter la détection de fractures

2823 - trending  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 05 septembre 2019 / 08H00

AZmed a développé un outil permettant de mieux détecter les fractures et, cela, dix fois plus rapidement. Son capital a été ouvert à des radiologues.

C’était annoncé, c’est désormais bouclé : la Medtech AZmed vient de finaliser une levée de fonds de 1,2 million d’euros auprès de radiologues et de business angels. Une opération financière au plus près des premiers utilisateurs de la startup, à savoir les médecins. L’un des trois fondateurs de l’entreprise, Elie Zerbib-Attal, est lui-même médecin et a imaginé AZmed pour faciliter le quotidien des représentants de sa profession.

La jeune pousse a développé Rayvolve, un outil de détection des fractures qui s’intègre dans tous les logiciels de radiologie. Ainsi, dès qu’une radio est réalisée, la solution d’AZmed l’étudie automatiquement afin d’y identifier les éventuelles pathologies. Pas question néanmoins de remplacer le praticien, puisque celui-ci vérifie ces « prédictions » de l’algorithme afin de les valider ou non. « La solution permet aux non-spécialistes de l’orthopédie de gagner en précision dans leur diagnostic, tandis que les experts y trouvent un gain de temps« , souligne Julien Vidal, cofondateur de la startup. Selon AZmed, les médecins détecteraient une fracture dix fois plus rapidement tandis que le risque d’erreurs médicales serait diminué de moitié.

A lire aussi

L’Europe dans le viseur

Créée il y a à peine plus d’un an, la startup a obtenu en juin dernier la certification CE qui lui permet d’être commercialisée dans 32 pays, dont ceux de l’Union européenne. C’est donc forte de cette validation qu’elle a entamé sa prospection et déjà convaincu une quinzaine d’établissements de santé – centres de radiologie, cliniques ou hôpitaux. « L’obtention de la certification CE ainsi que cette levée de fonds vont nous permettre de démarcher des établissements sur l’ensemble du territoire« , se réjouit Julien Vidal. Si la jeune pousse a des ambitions européennes, celles-ci ne se concrétiseront « pas avant l’année prochaine« , AZmed ayant à coeur de consolider ses bases tricolores avant de s’exporter.

Ce premier tour de table servira également à renforcer l’équipe, aujourd’hui constituée de neuf personnes. L’entreprise cherche à la fois des développeurs et des chercheurs en intelligence artificielle. L’entreprise élargira aussi son panel de consultants médicaux, pour l’instant au nombre de dix, qui annotent les résultats de l’algorithme pour valider ses conclusions ou au contraire corriger ses erreurs.

Par

Geraldine Russell

05 septembre 2019 / 08H00
mis à jour le 05 septembre 2019
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge