Portfolio#App
15 octobre 2019

BeauteAdom vous aide à trouver une coiffeuse afro à domicile

Qui n’est jamais sorti d’un salon de coiffure désespéré d’une coupe ou d’une couleur ratée ? Trouver un bon coiffeur est une véritable quête, qui s’avère d’autant plus complexe pour les femmes aux cheveux crépus, frisés ou bouclés. C’est là qu’intervient BeauteAdom, une plateforme qui permet aux femmes de réserver une coiffeuse pour cheveux afro à domicile.

PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER

Avec BeauteAdom, Louis-Gatien Mikala n’en est pas à sa première entreprise. Après la rénovation d’habitat, l’immobilier et la vente à distance, il a choisi de mêler le digital et la beauté. « J’étais le seul garçon aux côtés de mes 5 soeurs, j’ai rapidement constaté la difficulté pour une femme afro de se faire coiffer en Province » reconnaît-il. Il imagine alors une solution pour les aider à trouver une coiffeuse connaissant bien la structure et le comportement des cheveux crépus sous un ciseau. Car dans les salons de coiffure, les coiffeuses n’ont pas forcément les formations requises pour coiffer ce type de chevelure. 

Son autre différence: il n’opère qu’en Province. Et pour le moment, à Nantes. 

La qualité  et l’expertise « salon » à la maison 

Les clientes peuvent prendre rendez-vous facilement sur leur téléphone ou le site internet 7j/7. Les coiffeuses indiquent leurs prestations et leurs prix, librement choisis. La plateforme n’effectue qu’une mise en relation et n’impose aucun tarif. Les futures clientes peuvent même discuter en direct avec les coiffeuses pour plus de transparence. « Nous choisissons nous-même les coiffeuses pour assurer la qualité des services » souligne Louis-Gatien Mikala. Ces dernières doivent aussi pouvoir dispenser des conseils adaptés à leurs futurs clientes. Le site propose également des produits de beauté adaptés aux cheveux afro disponibles sous deux heures à Nantes par envoie postal.

Lancée en janvier dernier, BeauteAdom a déjà trouvé ses premières utilisatrices. Uniquement présente dans la région nantaise, elle devrait bientôt arriver dans d’autres villes de province dans un avenir proche.

Article écrit par Anne Taffin
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER