Actus#EnBref
4 novembre 2019

3 informations pour bien commencer la journée : David avec Goliath, Owkin et Pass Patrimoine

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : les trois finalistes du prix David avec Goliath, le lancement du Pass Patrimoine et Owkin.

Les trois finalistes du prix David avec Goliath sont…

Lors d’un déjeuner entre les 10 finalistes du prix David avec Goliath et le secrétaire d’Etat au numérique Cédric O, les organisateurs RAISE et Bain & Company ont annoncé les trois duos encore en lice. Pour la 3e année, cette distinction vient récompenser une collaboration entre une startup et un grand groupe. Il reste donc en course : le robot-mannequin Euveka et Chanel, le chariot électrique intelligent K-ryole et Bouygues Construction et les méthodes de recrutement en faveur de la diversité de Goshaba pour McDonald’s. 

Lancement du Pass Patrimoine

Plus besoin dépenser des centaines d’euros pour visiter l’ensemble des châteaux de la Loire. La plateforme de découverte et réservation de visites culturelles Patrivia lance son Pass Patrimoine. En partenariat avec la Mission Stéphane Bern et la Fondation du patrimoine, ce laissez-passer permet pour 79 euros (149 euros à deux) de visiter en illimité les 400 lieux référencés sur la plateforme. 

Owkin s’associe avec l’AP-HP pour une série de projets de recherche 

La startup française Owkin, spécialisée dans le machine learning appliqué à la recherche clinique, va lancer avec l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) une série de projets de recherche sur des données.

La jeune pousse va désormais pouvoir travailler avec l’ensemble des hôpitaux de l’AP-HP pour améliorer la prise en charge des patients et faciliter le développement de nouveaux médicaments. Les trois principaux domaines sont l’oncologie, l’immunologie et la cardiologie. 

Cette série de projets devrait permettre de mieux comprendre l’hétérogénéité des maladies, prédire leur évolution et la réponse du corps des malades aux traitements. Un accord signé en février entre la startup et les hôpitaux parisiens prévoit que des études cliniques collaboratives en résultent rapidement.