Maddyness

L’Adie part en campagne pour les entrepreneurs de l’ombre

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Entrepreneurs

L’Adie part en campagne pour les entrepreneurs de l’ombre

Pepper Pepper Pepper
6413 - on fire  |  
Comments
Par Maud Petitgars - 16 novembre 2019 / 09H00

L’Adie, l’Aide pour le Droit à l’Initiative Économique, lance une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank afin de soutenir les entrepreneurs des zones rurales. L’objectif, déjà atteint, était de réunir 8 000 euros afin de monter un documentaire et le diffuser en streaming. Le nouveau but est d’obtenir 10 000 euros pour réaliser un court-métrage.

Depuis 1989, L’Adie, l’association pour l’Aide pour le Droit à l’Initiative Économique, aide les entrepreneurs en zone rurale. Fondée par Maria Nowak, celle-ci a déjà soutenu plus de 180 000 entrepreneurs, qu’ils soient installés en montagne, au fond d’une vallée ou au milieu des vignes, pour lancer leur projet. Afin de présenter leur travail, elle souhaite désormais réaliser un documentaire dans lequel trois entrepreneurs “de l’ombre” seront mis en avant : Jean-Pierre Soraès, Behon Martine Besseau et Jorge Das Neves Chipelo. 

La fondatrice, Maria Nowak, sera accompagnée de Ruben Djagoué, un entrepreneur qui a été par l’Adie, pendant le reportage pour questionner ces entrepreneurs qui ont fait de leur passion, un succès au sein de leur village, et même leur région. Le premier a passé vingt ans de sa vie et a décidé d’ouvrir une librairie-galerie dans le village de Cosnes-Cours-sur-Loire. Reconnue dans toute la région du Vierzon, Behon Martine Besseau confectionne des vêtements en tissu africains. Enfin, Jorge Das Neves Chipelo a ouvert le seul restaurant portugais de la région. Ce n’était pas une chose facile car d’origine portugaise, la langue a été une barrière à ses débuts. 

Afin de réaliser ce documentaire, L’Adie a lancé une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank. Véritable road movie, il a pour objectif de sensibiliser tous ceux qui souhaitent se lancer au coeur de nos régions et qui hésitent encore… Le premier seuil de la campagne de 8 000 euros ayant été atteint pour la réalisation et le montage, le nouvel objectif est de 10 000 euros afin de produire un format plus long, un court-métrage. Le don est adressé au Fonds Adie, et fait bénéficier de déductions fiscales, à hauteur de 66% de l’impôt sur le revenu. En contrepartie, il est possible de voir apparaître son nom au générique, de recevoir le lien du film en avant-première ou encore de voir la vidéo du making-off.

Par

Maud Petitgars

16 novembre 2019 / 09H00
mis à jour le 15 novembre 2019
Articles les plus lus du moment

Comment bénéficier des prêts d'urgence garantis par l'État ?

Finance
Par Geraldine Russell - 11H23vendredi 27 mars 2020
Next

Activité partielle : comment l'annoncer à vos salarié·e·s ?

Business
Par Amandine Braillard - 08H30mardi 07 avril 2020
Next

Covid-19 : 5 conseils pour éviter un contentieux prud’homal

Business
Par Camille Smadja - 08H00vendredi 03 avril 2020
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge