Actus#EnBref
20 novembre 2019

3 informations pour bien commencer la journée : Startup for Kids, Deliveroo et Lydia

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : l’appel à candidatures de Startup for Kids, Deliveroo et Lydia.

Startup for Kids Paris-Saclay lance un appel à candidatures

La troisième édition de Startup for Kids Paris-Saclay se tiendra les 25, 26 et 27 avril 2020 à CentraleSupélec, à Gif-sur-Yvette. Comme son nom ne l’indique pas, l’événement n’est pas dédié qu’aux startups. Les labos de recherche, associations, jeunes pousses et autres souhaitant faire connaître leur innovation auprès du grand public sont invités à déposer leur projet. Les structures intéressées peuvent déposer leur dossier à ce lien jusqu’au 20 janvier 2020. 

Ateliers découverte, initiations au code, hackathons, tables rondes, conférences… Le but Startup for Kids Paris-Saclay est de “préparer les jeunes au monde de demain, leur permettre, ainsi qu’à leurs parents et professionnels de l’enfance, de l’éducation, de l’apprentissage et de l’innovation, de tester leurs concepts et produits innovants”. 

Deliveroo se dote de représentants des livreurs

La grève des livreurs Deliveroo début août commencerait-elle à porter ses fruits ? Si l’élément déclencheur du mouvement social était une nouvelle grille tarifaire a priori au désavantage des livreurs, la plateforme de livraison de repas était aussi vivement critiquée pour une faible couverture sociale de ses travailleurs, leur statut d’auto-entrepreneur et des conditions de travail parfois dangereuses afin de pouvoir livrer un maximum de commandes. 

Deliveroo se targue aujourd’hui, dans le cadre de la loi d’orientation des mobilités (LOM), de créer un “premier Forum des Livreurs en France”. Ces derniers pourront avoir des représentants élus qui seront réunis tous les trois mois à partir de février prochain avec des membres de la direction française de l’entreprise. 

Au menu des discussions : la sécurité des livreurs et la sécurité sur la route, les avantages sociaux et partenariats, le design du kit du livreur, les évolutions des produits et de l’app, la relation avec les restaurants, et les sujets soumis par ces nouveaux représentants. Deliveroo entend en parallèle rédiger une charte, résultant d’une consultation avec les livreurs, sur le statut d’indépendant, les conditions de travail, les avantages sociaux et la sécurité des livreurs. 

Startups et banques font leur “marché” sur Lydia 

Un nouvel espace a d’ores et déjà fait son apparition sur l’application de paiement mobile Lydia. Les startups et banques partenaires peuvent y présenter leurs services : assurance smartphone (CNP), cartes cadeaux avec bonus, énergie et gaz vert (Papernest), indemnisation avion en retard (AirHelp) … Elles bénéficient d’une vitrine vue par les 2,7 millions d’utilisateurs de Lydia

« Depuis la création de Lydia, on a rencontré des centaines de fintechs, de banques et d’assurtechs. Au fil des conversations, on s’est confectionnés tout un rayon d’astuces pour réduire nos dépenses et améliorer notre quotidien. Pour les partager avec vous, on a donc créé « le marché ». L’idée, c’est d’y aller comme irait au marché le plus proche de chez soi : pour comparer, chiner, ou tout simplement se tenir au courant des dernières nouveautés », explique Lydia sur son site.