Maddyness

Sowefund lance Sharpn, son activité de leveur de fonds

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Sowefund lance Sharpn, son activité de leveur de fonds

Pepper Pepper Pepper
3195 - piping hot  |  
Comments
Par Geraldine Russell - 05 décembre 2019 / 07H30

La plateforme de crowdfunding Sowefund lance une nouvelle verticale, Sharpn, destinée à aider les startups à boucler leur série A.

Maddyness – Pourquoi avoir décidé de développer Sharpn, une activité de leveur de fonds ?

Benjamin Wattinne – Nous diversifions nos activités. Grâce à notre expertise en matière de crowdfunding, nous accompagnions déjà les startups dans leur développement. Et certaines fonctionnaient suffisamment bien pour avoir d’autres besoins qui ne pouvaient être couverts par le financement participatif. Nous y avons vu une opportunité. Parallèlement, de plus en plus de fonds ont émergé sur la place et les opérations financières ont beaucoup évolué. De nombreuses startups ne sont pas suffisamment bien préparées à l’étape de la série A, alors qu’il faut déjà pouvoir témoigner d’un beau passif pour séduire les investisseurs.

Comment vous différencier des leveurs déjà présents dans l’écosystème ?

Nous nous focaliserons sur la préparation à la levée, grâce à un programme de trois mois. Cela nous permettra d’accompagner les startups sur plusieurs points essentiels, comme le fait de challenger leur vision, d’affiner leur modèle économique et leur business plan, réaliser des media trainings… Nous aurons trois personnes en interne dédiées à cet accompagnement, qui seront épaulées par la demi-douzaine de salariés qui continueront à travailler sur l’activité de financement participatif. Contrairement aux leveurs traditionnels, qui se concentrent pour la plupart sur les très grosses séries A pour réaliser des économies d’échelle, nous nous concentrerons sur les levées de 2 à 5 millions d’euros.

Quels sont vos critères de sélection des projets que vous accompagnerez ?

Nous prévoyons d’accompagner 8 à 10 entreprises par an, qui auront toutes un important volet technologique à mettre en avant, notamment des SaaS ou des plateformes. Les projets à impact nous intéressent tout particulièrement. Nous ne serons fermés à aucun secteur, sauf la medtech et la biotech. Il y a aussi une logique d’articulation avec Sowefund, qui cible plutôt les jeunes startups B2C ; Sharpn permettra d’accompagner des projets plus matures et B2B. Le fait de travailler en priorité avec des VCs, CVCs et family offices nous impose également de reprendre à notre compte leurs propres critères de sélection : une équipe de fondateurs visionnaires, qui ont une expertise dans leur domaine et beaucoup d’ambition et que la startup bénéficie de barrières à l’entrée sur son marché.

Par

Geraldine Russell

05 décembre 2019 / 07H30
mis à jour le 05 décembre 2019
Articles les plus lus du moment

Lydia lève 40 millions d'euros. Tencent entre au capital

Finance
Par Iris Maignan - 17H00mercredi 15 janvier 2020
Next

Oubliez ce que vous avez appris sur le pitch parfait

Entrepreneurs
Par Elizabeth Shassere - 21H00mardi 14 janvier 2020
Next
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge