Maddyness

Moneezen, l’appli qui veut mettre fin aux agios

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Technologies

Moneezen, l’appli qui veut mettre fin aux agios

Pepper Pepper Pepper
1794 - trending  |  
Comments
Par Anne Taffin - 12 décembre 2019 / 21H00

Suite à vos votes sur le dernier FastPitch, Moneezen remporte le MaddyPitch de la semaine. L'occasion de découvrir une Fintech qui lutte contre les frais de découvert.

Entre les commissions d’intervention, les frais de rejet et les agios, les incidents bancaires sont souvent la porte ouverte à une spirale de dépenses infernales. Lui-même confronté à cette situation à de multiples reprises lorsqu’il était étudiant, Clément Carjat imagine alors Moneezen, une application qui alerte sur le risque de découvert et met fin aux agios grâce à des microcrédits.  

La prévention plutôt que la punition

Chaque mois, 21% des Français se retrouvent à découvert. Et il ne s’agit pas uniquement d’étudiants, loin de là. En effet, 47% des personnes confrontées à cette situation perçoivent un salaire égal ou supérieur à 3000 euros par mois.

Pour éviter les frais inconsidérés liés aux incidents bancaires, aussi minime soit-il, l’application Moneezen avertit par mail ou sms son utilisateur du risque qu’il encourt. La startup utilise Budget Insight, un service agréé par l’APCR, Autorité de contrôle prudentiel et de résolution, pour pouvoir coupler sa solution aux comptes bancaires de ses clients et récupérer leurs données. Les algorithmes associés à une solution de machine learning analysent ensuite les débits et les rentrées d’argent à venir puis prédisent le risque d’incident de paiement et évaluent son montant. L’intéressé peut alors gérer la situation en amont en effectuant une rentrée d’argent ou en réalisant un microcrédit auprès de la startup. 

Des économies d’agios grâce au micro-crédit

Moneezen propose, en effet, des prêts de 50 à 300 euros remboursables sous 25 jours maximum. Un système qui permet à l’emprunteur de se libérer rapidement de ce crédit et pouvoir en retranscrire un nouveau dès qu’il le souhaite, la startup ne limitant pas le nombre d’emprunts possibles. 

Pour accéder à ce service, les utilisateurs doivent souscrire à un abonnement annuel facturé 1,99 euro par mois.  Pour chaque prêt, un taux d’intérêt fixe d’1,5 à 3,8 euros est fixé. Même en comptabilisant ces deux types de frais, ce tarif reste largement inférieur à celui pratiqué par les banques traditionnelles en cas de découvert. L’application d’alerte en elle-même est gratuite. 

Par

Anne Taffin

12 décembre 2019 / 21H00
mis à jour le 12 décembre 2019
Articles les plus lus du moment

Lydia lève 40 millions d'euros. Tencent entre au capital

Finance
Par Iris Maignan - 17H00mercredi 15 janvier 2020
Next

9 astuces pour améliorer facilement votre vie

Entrepreneurs
Par Ny Ando Randrianarisoa - 09H00dimanche 26 janvier 2020
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge