Actus#EnBref
11 février 2020

3 informations pour bien commencer la journée : le port de Marseille, i-PhD et la WineTech

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : le port de Marseille, i-PhD et la WineTech.

Deux concours veulent faire du port de Marseille un port “intelligent”

Le 6 février dernier, deux concours ont été lancés à Marseille pour la modernisation du grand port maritime de la ville. Le premier, French smartport in Med, souhaite rendre le port plus intelligent, plus numérique et plus connecté grâce aux huit défis que les participants devront relever. On peut notamment citer l’optimisation des flux routiers et ferroviaires pour réduire l’impact environnemental ou la garantie de l’alimentation électrique des conteneurs frigorifiques grâce à des énergies renouvelables. Le second concours est “My Med”, organisé par le Club Top 20 – la fédération des grandes entreprises de la métropole marseillaise – qui souhaite encourager la protection de l’environnement méditerranéen. Pour cela, les concurrents devront répondre à cinq challenges autour de la Méditerranée, comme la limitation de l’impact de l’économie sur le littoral. À la clé de ces deux concours, des dotations financières allant jusqu’à 20 000 euros et un accompagnement des projets lauréats par l’incubateur thecamp.

La première édition du concours i-PhD dévoile ses 29 lauréats 

Lancé en juin dernier dans le cadre du plan deeptech de Bpifrance, le concours i-PhD annonce les noms de ses 29 lauréats dont sept grands prix : Alice&Bob (ordinateur quantique universel), Bone Stream (système de culture in vitro de modèles de tissus osseux), Glycoflu (nouvelle génération de médicaments anti-grippaux), Son (amélioration des procédés catalytiques), Touchee (nouveau matériel ultra-sensible pour l’étude des interactions des fluides), Ultrasight (production d’instruments d’imagerie oculaire) et Vibicus (développement de solutions de contrôle et d’absorption des ondes acoustiques ou vibratoires). Les dossiers de candidatures ont été évalués par la structure de transfert de technologie (SATT) les accompagnant, puis par un jury national. L’accompagnement offert aux lauréats se constitue de trois points : la participation à des programmes de formation à l’entrepreneuriat, l’accès à un programme de mentorat et la participation à une mission en immersion dans la Silicon Valley. La seconde édition du concours sera lancée dans le courant de l’été 2020. 

La WineTech adopte le statut d’association

La WineTech, groupement des startups du vin, annonce prendre le statut d’association. La jeune association déclare avoir mis à sa tête Laurent David, ancien directeur d’Apple Europe et fondateur de Wine Angels. Regroupant 35 startups du marché vinicole, la WineTech promeut l’innovation et la croissance de l’écosystème. ”En officialisant la WineTech, nous souhaitons rendre ce mouvement plus institutionnel, plus visible et donc reconnu à sa juste valeur. Au même titre qu’un label, la WineTech veut être une légitimité supplémentaire pour les entrepreneurs et un gage de qualité pour les futurs investisseurs et ainsi démontrer que le vin est un marché très porteur”, précise Laurent David. Créé il y a quatre ans, le groupement a pu créer 300 emplois. À l’orée de l’année 2020, les entreprises de la WineTech souhaitent passer la barre de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires.