Maddyness

114 millions d’euros levés cette semaine, une lente remontée

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

114 millions d’euros levés cette semaine, une lente remontée

Pepper Pepper Pepper
3924 - piping hot  |  
Comments
Par Anne Taffin - 06 mars 2020 / 14H07 - mis à jour le 06 mars 2020

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 11 petites opérations ont permis aux startups françaises de lever 114 millions d’euros.

Une petit regain des investisseurs

Montant
114,02
nb d'opérations
11

 

Après trois semaines de diète, les investisseurs ont retrouvé un peu de leur appétit pour les startups françaises en dépassant la barre symbolique des 100 millions d’euros investis. Il faut remonter à la première semaine de février (avec le tour de table de 100 millions d’euros de Kinéis) pour retrouver un montant équivalent.

Le bilan de la semaine, qui ne compte que 11 levées, a clairement été dopé par les trois premières opérations du classement et notamment celle de MusicWorldMedia qui, à elle, seule représente presque la moitié du montant global. 

Depuis son lancement en 2012, la startup MusicWorldMedia (ex-DJiT), a réalisé plusieurs pivots. Essentiellement financée sur ses résultats et quelques levées de fonds ne dépassant pas un total de 9 millions d’euros, l’entreprise a su se développer pour devenir un leader dans l’édition d’applications musicales. Propulsée par l’application Edjing, elle s’est ensuite tournée vers les jeux musicaux et l’apprentissage. Pour continuer à grandir et se développer, la startup parisienne vient de lever 50 millions d’euros auprès de Blisce/, Idinvest Partners, Bpifrance via son fonds Large Venture, Aglaé Ventures, mais aussi Xavier Niel. Avec cette somme, elle souhaite se lancer dans l’édition d’applications créatives (photographie, video, dessin) en recrutant de nouveaux collaborateurs. 

180 millions d’euros. Le chiffre ferait rêver plus d’une startup. C’est la somme qu’a réussi à obtenir Colonies, une startup spécialisée dans le coliving et fondée il y a tout juste trois ans, pour développer son parc. L’entreprise achète et rénove des espaces qu’elle loue, sous forme d’habitat partagé, à de jeunes actifs. Après 5 premiers projets déjà réalisés, 3 en région parisienne et 2 à Berlin, la Proptech veut changer de dimension. Elle prévoit le lancement de 50 projets cette année, en France et en Europe. Elle vient donc de lever 30 millions d’euros auprès de ses investisseurs historiques que sont Idinvest Partners, Global Founders Capital et La Financière Saint James. Elle a également sécurisé 150 millions d’euros avec un des fonds de LBO France qui achètera les biens immobiliers qu’elle rénovera et gèrera ensuite. 

Lancée en 2013, l’école de formation au code, le Wagon s’est longtemps autofinancée. Pendant toutes ses années, elle s’est focalisée sur l’itération de sa méthode et le développement de son réseau d’établissements à l’international. Aujourd’hui, elle a déjà implanté 38 campus sur 5 continents différents et formé plus de 7000 étudiants. Forte de ses 7 années d’expérience, l’entreprise souhaite désormais proposer de nouvelles formations et renforcer son image en Europe, en Asie, aux États-Unis et surtout en Afrique. Pour poursuivre cette stratégie, l’entreprise a convaincu Cathay Capital et AfricInvest d’investir 17 millions d’euros dans son projet.  

Encore une fois, les startups parisiennes sont largement représentées dans le classement, suivies par les normandes grâce à la présence de Demand Sides Instruments et Monibrand.  Portée par le trio de tête, la moyenne des levées a doublé, comparée à la semaine dernière pour atteindre les 10 millions d’euros. La médiane reste, elle, assez basse, avec 2,4 millions d’euros, ce qui prouve l’écart colossal entre les trois premières levées et les suivantes. En effet, entre la troisième et la quatrième, l’investissement chute de 17 à 6 millions d’euros.

MusicWorldMedia
#Culture
blisce/, Idinvest Partners, Bpifrance via son fonds Large Venture, Aglaé Ventures, mais aussi Xavier Niel à son capital
50M€
Colonies
#Immobilier
Idinvest Partners, Global Founders Capital, Kima et La Financière Saint James
11M€
Le Wagon
#Edtech
Cathay Capital et AfricInvest
17M€
PayLead
#Fintech
Open CNP, Side Capital et business angel
6M€
Demand Side Instruments
#Energie
Gedia Energies et Services
3,6M€
Manty
#Govtech
Banque des Territoires, Axeleo Capital et de Kima Ventures
2,4M€
ELamp
#RH
MySeedCap, BPI France, BNP, CIC, Société Générale et un groupement de Business Angels d’Euratechnologies
2M€
Rubypayeur
#Fintech
AngelSquare Fintech, Cameleon Invest et investisseurs privés
1M€
Telegrafik
#IoT
Citizen Capital, Aviva Impact Investing France, et le réseau BADGE, Vessoa, Philippe Carle, Lita.com
980K€
ActivCorner
#Divertissement
Side Capital
600K€
Monibrand
#Adtech
Normandie Participations et Crédit Agricole
430K€

Les autres actualités financières de la semaine

La semaine dernière, la levée de Connecting Food était passée sous notre radar. La startup utilise la technologie blockchain pour réaliser le suivi et l’audit digital, en temps réel, des produits de l’industrie alimentaire.  L’entreprise, lancée en 2016, vient de convaincre LeadBlock d’investir 2,1 millions d’euros dans sa technologie.

Fondée en 2015, le Petit Lunetier est une entreprise qui fabrique et distribue des lunettes sur internet et en magasin. Pour poursuivre sa croissance, elle vient de réaliser un prêt de 5 millions d’euros auprès d’Eiffel Investment Group, un gérant d’actifs spécialisé dans le financement des entreprises.

L’entreprise Volta Medical, qui développe des logiciels d’intelligence artificielle dédiés à la cardiologie, vient d’obtenir un financement d’1,5 million d’euros de la part de Bpifrance. Grâce à cette somme, la MedTech réalisera des études cliniques au niveau mondial et étudiera la faisabilité d’autres projets liés à l’usage de l’IA dans les blocs opératoires. 

ADLPerformance, entreprise spécialisée en data marketing, vient d’ajouter une corde à son arc en rachetant l’adtech française Ividence. L’expertise de cette dernière dans la publicité native au sein des newsletters permettra au groupe de renforcer ses activités de génération de trafic et de leads qualifiés. 

La société luxembourgeoise de services en informatique et technologie de l’information, CTG, vient d’acquérir StarDust, spécialiste des tests, du débogage et de la validation des services numériques. Avec cette acquisition, CTG veut développer son catalogue de services.

L’agence de conseil en retail marketing Ekstend group vient de nouer un partenariat avec le fonds Isatis Capital. L’entreprise aide les entreprises à (re)penser leur communication media on et off-line et réalise des audits de l’expérience client en magasin. Avec cette association, Ekstend group souhaite accélérer sa croissance.

Kiosk to invest, plateforme de la CCI Normandie spécialisée dans les mini-bons en financement participatif, fusionne avec l’entreprise Happy Capital. Créé en 2013, cette dernière est également un acteur montant du crowdfunding. Au cours des deux dernières années, elle a déjà racheté deux plateformes de prêt participatif, Pretgo et Prexem.

Le concept de restauration “zéro déchet” Markotte, vient de nouer un partenariat avec la Vie Claire. La startup, lancée en 2017 par Charlotte Bernigaud, récupère les invendus des magasins pour les cuisiner et les servir. Le concept est simple : rien ne se perd, tout se transforme et apparemment, tout se mange également.

Par

Anne Taffin

06 mars 2020 / 14H07
mis à jour le 06 mars 2020
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge