Actus#EnBref
16 mars 2020

3 informations pour bien commencer la journée : dépôts de marques, Owkin, deeptech

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : dépôts de marques, Owkin, deeptech.

Nouveau record du nombre de dépôts de marques en France en 2019

Les dépôts de marques ont atteint un nouveau record en 2019, a annoncé lundi l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi), pour la deuxième année consécutive, la France confortant ainsi sa place de premier pays en Europe pour le dépôt de marques. L’Inpi a reçu 99 054 demandes de marques, soit une hausse de 3,8% par rapport à 2018, détaille le communiqué. Ce record est « sans doute à mettre en regard avec celui de l’Insee en matière de création d’entreprises, lui aussi record pour la 2e année consécutive », a commenté Pascal Faure, directeur général de l’Inpi, cité dans le communiqué. L’Inpi n’a pas pour mission de vérifier la disponibilité d’une marque au moment de son dépôt, mais en cas de marque identique ou similaire déjà enregistrée, une société s’estimant lésée peut s’opposer auprès de l’Institut ou devant les tribunaux. L’Inpi examine notamment les conditions de validité intrinsèques du nom d’une marque, comme son caractère distinctif, licite, non trompeur et non contraire à l’ordre public. S’agissant des brevets, l’Inpi a reçu l’an dernier 15.187 demandes de dépôts, soit une baisse de 2,5%. Quant aux dépôts de dessins industriels et modèles, ils ont reculé de 1,1% sur un an.

Maddyness avec l’AFP

Owkin et la Fédération francophone de cancérologie digestive s’associent pour lutter contre les cancers digestifs

La startup spécialisée dans l’apprentissage automatique pour la recherche clinique Owkin et la Fédération francophone de cancérologie digestive (FFCD) annoncent avoir signé un partenariat pour les cinq prochaines années à venir. Ce dernier doit servir à créer un système permettant de comprendre et prédire les rechutes cancéreuses à partir de l’exploitation des données de 3000 patients partiellement anonymes de patients atteints d’un cancer colorectal de stade deux ou trois. « La recherche clinique du 21ème siècle associera les compétences historiques des médecins cliniciens et lapproche technologique révolutionnaire des entrepreneurs », se réjouit le Professeur Pierre Michel, président de la FFCD. 

Bpifrance a investi 380 millions d’euros de capital dans la deeptech en 2019

Bpifrance a investi 380 millions d’euros de capital en 2019 dans la deeptech, les industries innovantes issues de la recherche, et n’exclut pas d’accélérer encore les prochaines années, selon un bilan publié le 9 mars. La filiale de la Caisse des dépôts a directement investi 140 millions d’euros en 2019 dans de jeunes pousses prometteuses. Elle a aussi investi 240 millions dans des fonds privés de capital-risque, qui iront à leur tour investir dans les entreprises. Bpifrance a prévu d’investir au total au moins 1,3 milliard d’euros de capital sur cinq ans dans la deeptech. Outre ses investissements en capital, Bpifrance a également distribué aux entreprises issues de la recherche « 85 millions d’euros de subventions, obligations convertibles et avances remboursables, de 90.000 euros à 2 millions d’euros par dossier », ajoute Paul-François Fournier, le directeur de l’innovation de Bpifrance. Signe de l’intérêt des scientifiques français: le succès du « deeptech tour », une grande tournée de Bpifrance pour présenter dans les campus universitaires les possibilités qui s’offrent aux chercheurs.  

Bpifrance a joué ces dernières années un rôle clef dans le développement du capital-risque en France. La banque d’investissement estime elle-même représenter « un peu moins de 15% » du total du capital risque français.

Maddyness avec l’AFP