“Tous confinés, tous engagés” : citoyennes et citoyens appelés à se mobiliser !

Loin d’un slogan de campagne, “Tous confinés, tous engagés” est un appel à la mobilisation. En cette période de crise où le personnel hospitalier est sur le front, la startup Vendredi appelle salarié·e·s et particuliers à se mettre en action.

Depuis 2014, la startup Vendredi, fondée par Félix de Monts, s’est lancée pour mission de mobiliser les entreprises et leurs salarié·e·s autour de projets associatifs. Un pari réussi puisqu’en quelques années, elle a réussi à convaincre une cinquantaine de sociétés parmi lesquelles ManoMano, Decathlon, L’Oréal ou encore le groupe ADP d’octroyer un jour à leurs salarié·e·s pour qu’ils réalisent une mission de bénévolat. 

Aujourd’hui, le bénévolat doit prendre une autre forme et tandis que les soignants partent au front, des entreprises se mobilisent, elles-aussi, pour lutter contre le coronavirus, en proposant leurs services gratuitement ou en modifiant leur ligne de production. La société drômoise 1083 confectionne des masques, Evian des bouteilles pour le gel hydroalcoolique..et la liste est longue.
Pour mobiliser davantage de personnes et permettre à chacun et chacune, salarié·e·s comme particuliers, d’être acteurs de cette période historique et d’apporter sa pierre à l’édifice, Vendredi lance le mouvement “Tous confinés, tous engagés”.

Aider les soignants et les populations fragilisées

La startup a mis en place une plateforme dédiée qui permet à tous et à toutes, quelque soit sa situation (télétravail, salariat, chômage partiel) de consacrer une partie de son temps à aider les autres durant cette période de confinement.
Deux types de missions sont proposées : 

  • celles d’urgence nationales qui sont encadrées et administrées par le ministère de la Santé via le site de la Réserve civique. Quatre sortes d’engagement peuvent être pris : aide alimentaire d’urgence, garde exceptionnelle d’enfants (pour les soignants), liens avec les personnes isolées (téléphone, lien social) et solidarité de proximité (courses). 
  • celles réalisées et réalisables en télétravail qui permettent de mettre ses compétences et ses connaissances au service d’une association. Il peut s’agir de soutien scolaire pour l’institut Télémaque ou d’amélioration de la logistique dans la distribution de repas, par exemple. 

Toutes et tous engagés

La participation des entreprises à l’opération est gratuite. Une plateforme configurable en quelques minutes est mise à leur disposition pour qu’elles puissent directement interpeller leurs collaborateurs et collaboratrices. Un kit de mobilisation ainsi qu’un accompagnement sont également proposés. L’engagement peut être pris sur le temps de travail ou sur son temps libre. Une vingtaine de sociétés ont déjà répondu à l’appel de Vendredi comme Wemanity, Meetic, AiYo, GetAround, Nestlé, PWC, ManoMano ou encore Décathlon, engageant ainsi plus de 30 000 salariés autour de 300 associations. Les particuliers qui souhaitent se mobiliser peuvent s’inscrire sur le site suivant et choisir la mission qui les anime le plus.