Actus#MaddyCrowd
28 mars 2020

So Good, le nouveau trimestriel pour un monde meilleur

So Press et le groupe Ulule lancent un nouveau titre : So good doit sortir fin avril. Une campagne de financement est ouverte sur la plateforme Ulule.

Le groupe média So Press rassemble les titres So Foot, So Film, Pédale!, Society et Dolittle. En se rapprochant des équipes de la plateforme de financement participatif Ulule, le groupe de Franck Annese souhaite ajouter une corde à son arc: So Good

Ce journal sera un trimestriel de 100 pages se concentrant sur les activistes, philosophes, bénévoles, citoyen·ne·s, entrepreneur·e·s et toutes celles et ceux qui essayent de rendre notre monde plus juste et plus respectueux de l’environnement. Ainsi, les thèmes principalement abordés seront l’écologie, le féminisme, l’inclusivité, la démocratie, la solidarité et l’entrepreneuriat. Il s’agit pour le nouveau média de susciter l’engagement et la curiosité de tous, tout en étant résolument optimiste. 

En s’associant  à Ulule, le groupe média So Presse a souhaité retranscrire avec justesse les combats, les réussites et parfois les échecs que peuvent connaître les porteurs de projets. Ulule, qui a pu suivre le financement de milliers de campagnes, en connaît la progression, les hauts et les bas, et était donc le parfait partenaire pour cette approche. La plateforme peut ainsi témoigner de l’effervescence qu’elle observe, de ce fourmillement de nouvelles idées pour faire évoluer notre société, notre façon de consommer ou même de se cultiver. Ces activistes peuvent constituer de bonnes inspirations pour les lecteurs et potentiellement les inciter à agir de leur côté. Un pas après l’autre. 

D’ailleurs, ce nouveau média peut déjà compter sur le soutien d’entreprises pionnières, parmi lesquelles l’assureur Maif, la startup Le Slip Français ou encore l’industriel SNCF. Au nombre de 21, celles-ci croient en So Good et ont déjà abonné leurs communautés au magazine. 

Financer le média de l’optimisme

Lancer un magazine papier en période de confinement est quelque chose qui peut paraître risqué. Pour cela, les fondateurs de So Good ont besoin du soutien de leurs futurs lecteurs. Pour lancer l’impression de ce nouveau magazine, ils ont lancé une campagne de financement sur la plateforme Ulule. 

Le but premier était de réussir à vendre en pré-commande 1500 abonnements d’un an (trois numéros) pour officialiser le lancement du magazine. Le second palier à atteindre était de 3000 pré-abonnements afin de préparer deux événements de lancement pour les numéros deux et trois de So Good. Ces deux paliers ont déjà pu être atteints et deux autres objectifs restent à remplir : un à 4500 pré-abonnements qui permettrait une plus grande distribution en kiosques et un de 6000 pré-abonnements. Si ce stade était atteint, il s’agirait alors du plus grand nombre de pré-ventes réalisées sur la plateforme. 

Les participations financières peuvent aller de 20 euros pour un abonnement d’un an (à offrir ou à garder pour soi), jusqu’à 5000 euros pour 250 abonnements d’un an (soit 750 numéros). Il est également possible de faire bénéficier l’association Animafac d’un ou plusieurs abonnements. Elle accompagne des étudiant·e·s dans le développement de leurs initiatives. Les premiers magazines sont attendus pour la fin du mois d’avril. La campagne prend fin, elle, le 2 avril.

Soutenez So Good