Actus#EnBref
15 avril 2020

En bref, les actus de Kazoart, teamstarter, Startup Palace et circulation des données

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : Kazoart, teamstarter, Startup Palace et la circulation des données.

Une vente d’oeuvres d’art au profit de la Fondation de France

La galerie d’art en ligne KAZoART a sollicité 200 artistes pour créer une opération baptisée #LArtContreLeVirus, une vente d’oeuvres d’art au prix unique de 150 euros, dont l’intégralité des recettes seront reversées au fonds “Tous unis contre le virus” de la Fondation de France. Celui-ci est destiné à venir en aide aux personnels soignants et à soutenir la recherche contre le virus.

Les utilisateurs de teamstarter lèvent des fonds pour les soignants

Initialement destinée à lever des fonds pour des projets internes aux grands comptes, la plateforme de crowdfunding d’équipe teamstarter a vu se développer, depuis le début de la crise, les opérations solidaires. Ainsi, les collaborateurs de la société Castelis ont lancé deux collectes pour le Samu Social parisien et la fondation AP-HP ; ceux de Wiztivi ont financé des ordinateurs et des accès à Internet pour les jeunes défavorisés afin qu’ils puissent poursuivre leurs cours à distance, grâce à l’association Break poverty ; au total, ce sont 15 000 euros qui ont été récoltés via diverses opérations, en quelques jours à peine.

Le Palace prépare l’après-confinement avec son programme d’incubation La Piscine

Il y a les startups qui font face à la crise et celles qui préparent déjà le jour d’après. Ainsi, Le Palace a planché sur sa Piscine afin de soutenir les startups early stage de la région nantaise. Celui-ci réservera aux jeunes pousses un hébergement dans ses locaux durant 6 mois afin que les porteurs de projets puissent entrer facilement en contact avec les 400 membres de son réseau. Le programme sera gratuit pour la promotion 2020, et à 50 euros HT par mois et par personne ensuite.

Une meilleure « circulation des données » face au coronavirus ?

La crise sanitaire accélère le recours au numérique et révèle la nécessité de mettre en place au niveau européen une « circulation vertueuse des données« , plaide l’Académie des technologies, établissement public administratif placé sous la tutelle du ministre chargé de la Recherche. Le contexte sanitaire actuel « pose la question du partage par chacun de nous de données susceptibles de favoriser la lutte contre cette pandémie« . Celles-ci pouvant, lorsqu’elles sont agrégées, « contribuer de manière déterminante à la capitalisation de la connaissance sur la maladie ou permettre d’élaborer des solutions préventives en support à des politiques publiques« , explique l’Académie. « Force est malheureusement de constater que ces données sont depuis quelques décennies capitalisées et thésaurisées« , notamment par les grandes plateformes numériques mondiales. Pour permettre plus d’échanges, notamment avec des acteurs européens, l’Académie recommande la mise en place au niveau de l’Europe d’une « labellisation des solutions de circulation des données qui garantisse leur caractère vertueux et sécurisé« .

Maddyness avec AFP