Maddyness

Zozio, le badge qui facilite la distanciation sociale des salariés

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Technologies

Zozio, le badge qui facilite la distanciation sociale des salariés

Pepper Pepper Pepper
3354 - piping hot  |  
Comments
Par Anne Taffin - 13 mai 2020 / 12H00

Le déconfinement a enfin été déclaré, ce qui constitue un soulagement pour de nombreux dirigeants mais les poussent aussi à s’interroger sur un point crucial : la distanciation sociale. Un enjeu auquel Zozio entend bien répondre.

Après la mise en place du télétravail, les dirigeants d’entreprise doivent maintenant réfléchir à faire revenir leurs salariés dans leurs locaux. Conformément à l’article L4121-1 du code du travail ils sont garants de la sécurité et la santé de leurs collaborateurs. Depuis plusieurs jours maintenant, c’est le branle-bas de combat pour trouver des solutions efficaces, rapides à mettre en oeuvre et, si possible, à un prix raisonnable afin de rendre les locaux utilisables. Remplacer la machine à café par un distributeur de gel hydro-alcoolique et faire porter un masque à tous les salariés ne suffit pas. Le gouvernement et les médecins le répètent depuis plusieurs semaines : la distanciation sociale est la clé de voûte de la lutte contre le Covid-19 et ne doit pas s’arrêter avec le déconfinement. C’est sur ce point que Zozio se propose d’intervenir. 

De la géolocalisation de marchandise à la distanciation sociale

Habituellement, la startup optimise la logistique des industriels grâce à la géolocalisation et l’analyse des flux. Elle a ainsi développé deux badges hybrides indoor et outdoor qui permettent de détecter et tracer la position des marchandises à quelques dizaines de centimètres près. 

En temps normal, cette technologie permet donc de faciliter les inventaires, réduire le temps de recherche d’un produit et d’optimiser les déplacements des salariés.

Pour aider les dirigeants et les CHSCT à assurer la protection de leurs collaborateurs, Zozio a mobilisé ses équipes. En quelques semaines, ces dernières ont réussi à mettre au point un produit nommé KYD, Keep Your Distance. “La solution consiste à équiper chaque employé d’un dispositif électronique qui peut au choix clignoter, vibrer, ou sonner s’il détecte un autre dispositif à moins d’un mètre de distance” , explique la startup. 

Les informations de géolocalisation peuvent être remontées en temps réel afin de faire respecter les règles de distanciation sociale mais surtout de manager les équipes plus facilement en réorganisant une partie des activités ou en déménageant des ateliers quand cela est possible. Ces changements pourraient ainsi permettre aux salariés de se croiser moins souvent. 

A lire aussi

Une solution respectueuse des données personnelles

La solution de Zozio peut être implémentée en seulement quelques heures, consomme très peu d’énergie et ne nécessite la création d’aucun réseau particulier. La batterie peut tenir plus semaines sans être rechargée et le badge doit seulement être placé dans la poche du salarié. Il n’est pas nominatif mais anonyme, ce qui permet à la solution de Zozio d’être en conformité avec l’usage des données personnelles. Ce dernier détail est loin d’être négligeable à l’heure où le monopole de Google et Apple dans le développement des applications gouvernementales de tracking suscite de nombreuses questions et critiques. La France semble, en effet, être un des rares États à faire cavalier seul avec Stop Covid pour gérer la situation sans faire appel aux deux géants du numérique.

L’historique des déplacements peut être effacé ou conservé afin d’analyser les pièces et ateliers à nettoyer en priorité. “Les objets connectés apparaissent ainsi comme un outil efficace pour lutter contre la pandémie, à la fois pour suivre les flux et les contacts entre personnels potentiellement exposés mais aussi afin d’innover dans le milieu médical pour améliorer la gestion des équipements. L’enjeu final pour l’utilisateur étant d’assurer en même temps, la protection de sa santé et celle de ses données” , explique Bastien Triclot, fondateur de Zozio.

Par

Anne Taffin

13 mai 2020 / 12H00
mis à jour le 12 mai 2020
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge