Maddyness

221 millions d’euros levés depuis début mai, les investisseurs soutiennent les jeunes pousses !

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

221 millions d’euros levés depuis début mai, les investisseurs soutiennent les jeunes pousses !

Pepper Pepper Pepper
5321 - piping hot  |  
Comments
Par Anne Taffin - 15 mai 2020 / 17H00

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette deux dernières semaines, 23 opérations ont permis aux startups françaises de lever 221 millions d’euros.

Les investissements repartent à la hausse !

Montant
221
nb d'opérations
23

En mai, fais ce qu’il te plaît”, “les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas”  : le mois de mai ne sait pas vraiment à quel adage se vouer. Après une première semaine foisonnante de levées, pas moins de 18, la semaine qui vient de s’écouler est moins florissante. En effet, seules cinq levées ont été annoncées. La rédaction de Maddyness étant absente la semaine dernière, cette semaine nous dressons donc le bilan des opérations financières intervenues depuis le début du mois.  

Au cours de ces quinze premiers jours, 23 startups ont levé pas moins de 221 millions d’euros, un joli score porté, pour moitié, par l’opération à 110 millions d’euros de Back Market. La moyenne des levées atteint ainsi les 9 millions d’euros et la médiane à peine les 2 millions. Si les investisseurs ont ressorti leur chéquier, les sommes engagées restent assez faibles pour de nombreuses startups. Il s’agit en très grande majorité d’investissements en seed ou en série A, ce qui témoigne d’une envie d’investir dans de nouveaux projets, ce qui est plutôt positif . Ce regain d’activité pourrait bien aider quelques entreprises à sauver leur trésorerie en ces temps difficiles. Un tiers des startups financées cette semaine ont moins de deux ans d’existence. 

Le géant Back Market vient de lever 110 millions d’euros auprès de Goldman Sachs Growth, Aglaé Ventures et Eurazeo Growth. En plein épisode de Covid-19, une telle annonce a bien évidemment fait parler d’elle. Spécialisée dans la revente de produits reconditionnés, la startup lancée en 2014 avait déjà réussi à conquérir le coeur de plusieurs investisseurs pour un montant de 7 millions en 2017 et de 41 millions d’euros en 2018. Grâce à cette nouvelle enveloppe, la startup du Next40 espère enfin réussir à s’ancrer sur d’autres territoires, aux États-Unis notamment et renforcer son contrôle qualité. 

En mai 2018, Owkin finalisait une première levée en série A de 18 millions de dollars. Ce tour de table, effectué en trois temps, avait attiré des investisseurs comme Google Ventures et Cathay Innovation. En 2020, l’entreprise annonce un nouveau tour de table de 25 millions de dollars (23,1 millions d’euros) auprès de Bpifrance, via son fonds Large Venture, mais également Cathay Innovation, déjà présent au capital, et MACSF (Mutuelle d’Assurances du Corps de Santé Français). Avec cette somme, l’entreprise envisage une implantation en Chine d’ici 2022. Fondé par Gilles Wainrib et Thomas Clozel, Owkin utilise le machine learning pour analyser des datas médicales (imageries, données cliniques) afin de détecter des biomarqueurs responsables de certaines maladies. 

Bien loin derrière les montants levés par Back Market et Owkin, Zeway annonce un tour de table de 15 millions d’euros. La jeune pousse parisienne, lancée en 2018 par d’anciens fondateurs de la startup Solairedirect (désormais intégrée à Engie),  lance une offre de scooter électrique personnel à batterie échangeable. Grâce à ce système, le conducteur n’a plus à s’occuper de recharger son véhicule. Il lui suffit simplement de trouver une borne d’échange sur son parcours pour remplacer sa batterie par un modèle chargé à bloc. L’opération s’effectue en quelques secondes d’après la startup. Le service est proposé sous forme d’un abonnement mensuel de 130 euros par mois, kilométrage illimité inclus. 

Back Market
#GreenTech
Goldman Sachs Growth, Aglaé Ventures et Eurazeo Growth
110M€
Owkin
#MedTech
Bpifrance via son fonds Large Venture, cathay Innovation et MACSF
23,1M€
Zeway
#mobilité
Demeter (via le fonds de modernisation écologique des transports), InnovAllianz, WaterStart Capital et business angels
15M€
Agicap
#Fintech
Partech Partners, BlackFin Capital Partners et Kima Ventures
15M€
Singulart
#Art
Ventech, Fonds Ambition Amorçage Angels (F3A) du Programme d’investissements d’avenir (PIA) , Turenne Groupe et FJ Labs.
10M€
PlayPlay
#Media
Balderton Capital
10M€
BonneGueule
#FashionTech
Generis, Bpifrance, business angels
6,5M€
E-Novate
#Adtech
Inter Investisseurs Capital
5M€
LTUTech
#Software
Olivier Gravet et Gilles Pingeot (Digital Packaging), Alliance Entreprendre (Natixis), la caisse de Crédit Agricole de Pyrénées Gascogne, Grand Sud-Ouest Innovation et MyWind.
4,5M€
Newzik
#Musique
Investisseus privés
3M€
Colizey
#FashionTech
Aglaé Ventures, Cassius Family, Kima Ventures et business angels
2,5M€
Les Nouveaux Fermiers
#FoodTech
Investisseurs privés et programme innovation Bpifrance
2M€
Carlili
#mobilité
Caisse des Dépôts
2M€
EcoVélo
#Mobilité
Go Capital et Banque des territoires et Parthal
2M€
Jho
#Service
Founders Future (le venture studio de Marc Ménasé), Siparex, Bamboo et du startup studio Imagination machine
2M€
Defymed
#Biotech
CapInnov Est et Bpifrance
1,8M€
Monstock
#Logistique
Side Capital, Bpifrance, partenaires privés
1,6M€
Meditect
#Medtech
LBO France
1,5M€
Medicaim
#Medtech
Business angels
1,2M€
WuDo
#Legaltech
Invest PME, Crédit Agricole Franche-Comté, Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté et BPIFrance
1M€
Gifts for Change
#Greentech
INCO Investissement, Aviva Impact Investing France et de ses business angels historiques
1M€
Greenly
#Greentech
Business angels
500K€
Yakman
#Assurtech
Pays de la Loire développement, Groupama et de business angels
250K€

Les autres actualités financières

Les fonds ont renfloué leurs caisses cette semaine ! Trois d’entre eux, Infravia, 360 Capital et Isai ont ainsi annoncé de nouveaux closing. Une bonne nouvelle pour les startups ! “Les périodes post-crises sont des moments clés pour financer de futurs champions” , explique Emanuele Levi, general partner chez 360 Capital. Pas question de se mettre au chômage partiel chez les fonds d’investissement, c’est le moment de sortir son radar à pépites ! 

Initialement focalisé sur les infrastructures, InfraVia se lance dans la Tech avec InfraVia Growth Fund. Ce premier fonds a réussi à réunir 270 millions d’euros auprès d’investisseurs institutionnels et espère bien terminer son closing à 500 millions d’euros d’ici la fin de l’année. Malgré la crise du coronavirus, le directeur d’InfraVia, Vincent Levita, reste confiant sur l’issue positive de ce projet. Cet argent sera investi dans des pépites tech françaises. 

360 Capital vient de lever 90 millions d’euros pour son cinquième fonds, 360 Capital fund V auprès d’institutionnels et de family offices. Au total, ce sont huit grands comptes qui ont souscrit à son capital. Parmi les pépites qu’il a déjà accompagné, le fonds compte Alsid et Leetchi. Grâce à ce closing, le fonds misera sur les innovations d’usage et les ruptures technologiques avec une focalisation particulière sur la disruption des habitudes de consommation. Des tickets de 2 à 10 millions d’euros seront ainsi investis dans des startups en Europe du Sud, principalement en France, en Italie et en Espagne. 

Le fonds Isai, présidé par Jean-David Chamboredon, fête ses 10 ans en annonçant un premier closing de son nouveau fonds, Isai III, à hauteur de 90 millions d’euros. Comme ses prédécesseurs, celui-ci financera des startups du numérique. Il sera dédié à des investissements post-amorçage compris entre 1 et 3 millions d’euros. Une “poche” sera néanmoins dédiée aux jeunes pousses à fort potentiel avec des financements de 150 000 euros. Ce fonds est le 6ème géré par Isai depuis sa création.

E-Attestations, spécialiste de l’évaluation et du pilotage de la conformité des tiers depuis 2008, annonce aujourd’hui une opération de MBO d’un montant de 6 millions d’euros. L’opération a été rendue possible grâce à l’investissement d’Entrepreneur Venture (via  Bertrand Folliet, Pierre-Alexis de Vauplane et Théophile Basser) sous forme d’obligations convertibles et un financement de la Banque Populaire Rives de Paris. 

France Active renforce son Pacte de Relance en déployant un nouveau dispositif, le Prêt Relève Solidaire. Ce dernier a pour objectif d’aider les entreprises de l’économie sociale et solidaire à renflouer leur trésorerie pour faire face à la crise économique. Il s’agit d’un prêt sans intérêt qui peut s’élever jusqu’à 100 000 euros. Doté aujourd’hui de 30 millions, le dispositif pourrait venir à la rescousse de 500 entreprises à fort impact social et sur l’emploi. Ce projet a reçu l’appui de la banque des territoires, des régions de France, du Haut Commissariat à l’ESS et de partenaires privés (BNP Paribas, Fondation de France, Mirova (Groupe BPCE), Maif Vie, le groupe Macif et sa Fondation).

Le site web d’offres d’emploi et de gestion de carrière HelloWork annonce le rachat de la solution tagEmploi, entreprise développant des applications web et mobiles d’emploi dédiées aux collectivités territoriales. TagEmploi sera associé à l’activité collectivités de Jobijoba, filiale d’HelloWork depuis juillet 2018, sous la nouvelle identité SmartForum. 

Crédit Mutuel Alliance Fédérale, à travers sa filiale de capital-investissement Crédit Mutuel Equity, versera 500 000 euros pour abonder le fonds de prêts d’honneur de l’Adie. Reconnue d’utilité publique depuis 2005, l’association octroie des microcrédits aux personnes exclues du système bancaire traditionnel afin de les aider à monter leur entreprise. Cette contribution permettra à l’Adie de proposer des prêts de relance sans intérêt aux entrepreneurs de son réseau qui souffrent particulièrement de la crise du Covid-19.

Sanaa Berthié vient de lancer Bridges Builder, une plateforme d’intermédiation entre les investisseurs européens et les startups tech africaines. L’entreprise accompagnera ces dernières dans le développement de leur entreprise (business model, acquisition de clients, recrutement) et les aidera à lever des fonds en les mettant en relation avec des business angels, des family offices ou encore des fonds d’investissement européens.

Par

Anne Taffin

15 mai 2020 / 17H00
mis à jour le 15 mai 2020
Articles les plus lus du moment
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge