12 juin 2020
12 juin 2020
Temps de lecture : 4 minutes
4 min
6702

Coup de blues des investisseurs, 53 millions d'euros levés cette semaine

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s’écouler. Cette semaine, 16 opérations ont permis aux startups françaises de lever plus de 53 millions d’euros.
Temps de lecture : 4 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Montant
53,4
Nombre d’opérations
16
Tous les vendredis, l'actu financière des startups dans votre boîte mail

Cela faisait longtemps que l'on n'avait pas vu chuter les investissements aussi bas. L'écosystème passera-t-il sous la barre des 50 millions d'euros la semaine prochaine ? Ou fera-t-il une remontada dont il a le secret ? Allez savoir ! En attendant, avec 53,4 millions d'euros rassemblés, il signe sa pire performance depuis un mois, voire même deux mois si l'on exclut la semaine quasi blanche du 15 mai. Ce n'est pourtant pas les tours de table qui manquent : on en dénombre 16, dans la moyenne de ces dernières semaines. Mais un seul a dépassé les 10 millions d'euros (Alkemics) et la moyenne à 3,8 millions d'euros ainsi que la médiane à 1,8 million témoignent de la faiblesse générale des investissements. Rien d'étonnant à cela puisque 10 levées sur les 16 ont été des tours d'amorçage.

Alkemics prend donc logiquement la tête du classement avec sa levée de 21 millions d'euros, bouclée auprès de Highland Europe, Cathay Capital, Index Ventures, Seb Alliance et Serena Capital. La plateforme de commerce entre fournisseurs et distributeurs souhaite étoffer son offre destinée aux magasins individuels et aux TPE/PME en s'ouvrant à de nouveaux secteurs mais aussi en s'implantant en Allemagne, au Bénélux et en Scandinavie.

Mediarithmics arrive deuxième avec un tour de table à 8 millions d'euros, réalisé grâce à Jaïna Capital, Ventech, Alliance Entreprendre et Adelie Capital. Cette levée doit permettre à l'Adtech d’accélérer la commercialisation de sa solution à l'international, auprès de groupes médias mais aussi de retailers.

Enfin, Ambler complète le podium avec sa levée de 6 millions d'euros, qui a eu le soutien de Bpifrance, Idinvest Partners, Partech et Kima Ventures. Une opération qui financera la diversification de la startup, spécialisée dans le transport médical, aux trajets domicile-établissements de soin, alors qu'elle s'était jusqu'ici concentrée sur les transferts inter-hôpitaux.

Les technologies marketing, la Foodtech et l'énergie concentrent chacun deux levées, dans une semaine où aucun secteur n'a vraiment su tirer son épingle du jeu. En revanche, avec trois investissements (Mr Suricate, Naoden et Temo), Nantes et la région Pays de Loire confirment leur dynamisme ! Notons également que les investisseurs ont mis les femmes à l'honneur avec pas moins de 5 investissements réalisés dans des équipes fondatrices féminines ou mixtes. C'est encore trop rare et cela mérite donc d'être souligné mais c'est aussi la preuve que les choses avancent du côté de la parité !

Autres actualités financières

La pépite belge iBanFirst lève 21 millions d’euros auprès de Bpifrance et Elaia. Fondée par un Français en Belgique, iBanFirst signe un nouveau tour de table, portant à plus de 46 millions d'euros le financement en equity de la startup. " C'est une étape décisive pour atteindre notre pleine maturité et poursuivre notre ambition de devenir la plateforme de référence pour les services financiers multidevises des entreprises. Nous élargirons ainsi notre offre à destination des PME et ETI ", a commenté Pierre-Antoine Dusoulier, CEO et fondateur d'iBanFirst.

Everoad fusionne avec Sennder. Le spécialiste du transport routier de marchandises Everoad s'allie grâce à un échange d'actions à son homologue allemand, déjà bien implanté outre-Rhin, en Espagne et dans les pays baltes. À terme, seule la marque Sennder perdurera.

La startup Collaboration Capital lance sa plateforme Transactions. L'identification des cibles adéquates des opérations de fusions-acquisitions ou d'investissement reste complexe. Transactions automatise l'identification des contreparties recherchées, à la fois en s'ouvrant à l'ensemble des professionnels du M&A (entreprises, fonds d'investissements, banques et banques d'affaires, cabinets d'avocats, cabinets d'expert-comptables) et en intégrant dans ses propositions toutes les entreprises existantes pertinentes grâce à des algorithmes de machine learning.

Cathay boucle le premier closing de son fonds Smart Energy et accueille Sanofi au capital d' Innovation II. Premier closing à 100 millions d'euros pour le nouveau fonds de Cathay dédié à l'énergie et qui ciblera des entreprises chinoises. Le fonds a également accueilli Sanofi, nouveau LPs de son véhicule d'investissement dédié à la santé et qui investira, là aussi, prioritairement en Chine mais aussi en Europe et notamment en France.

Judith-Laure Mamou-Mani est nommée responsable du fonds Maif Investissement Social et Solidaire. L'investisseuse est nommée responsable du fonds Maif Investissement Social et Solidaire, le fonds d’investissement à impact du Groupe Maif. Elle aura pour mission de poursuivre le développement du fonds et d’accélérer l’investissement dans des entreprises à fort impact sociétal.

EQT Ventures ouvre un bureau à Paris et nomme Rania Belkahia partner. Après San Francisco, Berlin ou encore Londres, EQT Ventures pose ses valises à Paris. Le fonds d'investissement nomme ainsi Rania Belkahia responsable de ce nouveau bureau. "L'écosystème de la French Tech est plein d'entrepreneurs ambitieux qui fondent de superbes entreprises ; je suis impatiente de travailler avec eux et de trouver les prochains géants mondiaux" , s'est réjoui l'investisseuse.