Maddyness

Gestion des finances : 9 outils qui facilitent la vie des entrepreneurs

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

Gestion des finances : 9 outils qui facilitent la vie des entrepreneurs

Pepper Pepper Pepper
12301 - on fire  |  
Comments
Par Anne Taffin - 19 juin 2020 / 13H00

Monter une entreprise est une chose, la gérer en est une autre. Eldorado, Agicap et Upflow ont élaboré une infographie des principaux points « financiers » auxquels les startups doivent faire face.

Republication du 2 mars 2020

En 2018, 54 000 entreprises françaises ont fait faillite. Dans 20% des cas, la cause était liée à un manque de trésorier selon une étude réalisée par Altares, une entreprise valorisant la donnée des entreprises. Quelqu’en soit la taille ou la maturité, les finances sont le nerf de la guerre dans le milieu de l’entreprise. Comptabilité, trésorerie, gestion des dépenses…Eldorado, Agicap et Upflow ont réalisé une infographie pointant 9 startups qui veulent faciliter ces tâches chronophage et fastidieuses.

Eldorado

Eldorado est une entreprise qui aide les startups à trouver les vecteurs de financement les plus appropriés à leur situation (fonds d’investissement, business angels, bourses publiques…). Elle s’adresse également aux investisseurs en quête de projets en leur proposant d’investir dans des projets correspondant à leurs critères . L’entreprise parisienne est une jeune pousse qui a été créée en 2017 par Adrien Chaltiel.

GoCardless

La mise en place du prélèvement bancaire est une solution qui met fin aux factures impayées et sécurise la trésorerie des entreprises. La startup britannique GoCardless intègre le paiement récurrent ou ponctuel sur les sites internet des entreprises. Les sommes récupérées sont toutes acheminées sur un seul et unique compte bancaire. Depuis son lancement en 2011, la fintech a déjà accompagné plus de 50 000 entreprises dont la Fourchette.

Sellsy

Sellsy est une solution de gestion d’entreprise qui se décline autour de trois axes: CRM, facturation et comptabilité.  Elle permet de gérer les contacts et les prospects pour les relancer au moment opportun, intègre un catalogue produits ainsi que des services d’automatisation des emails.

Elle comprend également une offre de facturation. Devis, bon de commande, bon de livraison ou autres acomptes sont gérés par le biais d’une seule plateforme qui permet de réaliser des paiements en ligne. La partie comptable de la solution rassemble la saisine des achats, le calcul des marges et l’exportation des écritures comptables. L’entreprise a été montée par Alain Mevellec et Frédéric Coulais en 2009 à La Rochelle.

Upflow

Fondée en 2018 par Alexandre Louisy et Barnaby Male, Upflow s’attaque aux principaux points de friction liés aux impayés qui coûtent chaque année 56 milliards d’euros aux entreprises françaises. La startup a ainsi mis au point un logiciel Saas qui relance systématiquement les entreprises qui affichent un retard de paiement. Les dirigeants d’entreprise bénéficient également d’un tableau de bord qui regroupe et récapitule toutes les informations concernant la facturation. Le montant global dû par les clients, le temps moyen de paiement et les noms des principaux débiteurs sont visibles d’un seul coup d’oeil.

FinexKap

Boudé par les entreprises, l’affacturage consiste à racheter les factures d’une entreprise en manque de trésorerie moyennant une compensation financière. C’est ce que proposent Cédric Teissier Arthur de Catheu depuis 2012 avec FinexKap. Les deux fondateurs s’attaquent à trois cibles : les PME qui se lancent, les PME qui sont en attente de paiement et manquent de trésorerie et les auto-entrepreneurs et freelances. La solution s’intègre même dans des plateformes comme Malt, un espace de recrutement de freelances. La startup indique travailler avec plus de 14 000 startups.

Spendesk

Spendesk est une solution de gestion des dépenses à 360° qui s’adresse à tous les membres de l’entreprise. Elle propose 4 grandes fonctions: la centralisation des abonnements (logiciels ou réseaux sociaux), la création de carte sécurisée permettant aux salariés de réaliser des dépenses sans dépasser les montants fixés, le traitement automatisé des factures ainsi que la dématérialisation des notes de frais. La startup lancée en 2016 au sein du studio eFounders par Rodolphe Ardant, Jordane Giuly et Guilhem Bellion, compte aujourd’hui plus d’une centaine de collaborateurs. 

Inqom

Au sein d’InqomBenjamin Deplus, Romain Passily et Romain Legresy ont mis au point un logiciel Saas utilisant une intelligence artificielle pour simplifier la comptabilité des entreprises. Les différents flux (factures d’achats, de ventes, notes de frais, relevés bancaires…) sont récupérés et traduits automatiquement en écriture comptable. Exit l’ancien tableau Excel rempli à la main pendant des heures, le bilan comptable est disponible en temps réel. La dématérialisation des documents permet d’associer chaque dépense à une facture. Fondée en 2016 à Tours sous le nom de Fred de la Compta, Inqom travaille aujourd’hui avec plus de 2000 cabinets comptables et PME. 

Qonto

Parmi la multitude de néobanques qui gravitent aujourd’hui dans le domaine du B2B, Qonto semble tirer son épingle du jeu. Lancée en 2016, la fintech vient d’effectuer une levée de fonds XXL de 104 millions d’euros (janvier 2020).

Plus flexibles que les établissements bancaires traditionnels, ces nouvelles banques offrent un panel de solutions adaptées aux startups, aux PME et aux auto-entrepreneurs. Chez Qonto, l’ouverture d’un compte professionnel prend simplement quelques minutes et la gestion comptable peut s’opérer à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. Des notifications sont envoyés aux dirigeants dès l’arrivée d’une somme d’argent ou le paiement d’une facture. Pour faciliter les achats, certains collaborateurs peuvent bénéficier d’une délégation d’autorité sur la carte de la société. L’expert comptable dispose également d’un accès privilégié à l’ensemble des comptes.  Qonto propose une période d’essai de 30 jours gratuite et sans engagement. La formule standard est à 29 euros par mois contre 99 euros pour une startup. 

Agicap

La trésorerie, c’est le nerf de la guerre, pour les grandes comme les petites entreprises. En 2016, lorsque Sébastien Beyet et Clément Mauguet se lancent dans l’aventure entrepreneuriale, peu d’outils existent pour aider les PME et les ETI à gérer leur trésorerie. Ils imaginent alors Agicap, une solution simple utilisant des algorithmes pour anticiper leur trésorerie à 1, 2 ou 6 mois. Le programme informatique analyse les exercices comptables précédents, les devis de facturation ou encore les logiciels de caisse et émet des prévisions sur l’état de la trésorerie de l’entreprise. Le dirigeant peut ainsi suivre ses comptes et corriger ses objectifs avant de rencontrer une difficulté majeure. 

Par

Anne Taffin

19 juin 2020 / 13H00
mis à jour le 19 juin 2020
Articles les plus lus du moment
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge