Actus#EnBref
10 septembre 2020
Treezor

En bref, les actus de Digital Risers, Treezor et KissKissBioBio

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : Digital Risers, Treezor et KissKissBioBio.

PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER

La France progresse au classement Digital Risers

Selon le rapport Digital Risers publié par l’ESCP Business School, les grandes puissances du numérique souffrent de l’émergence d’autres pays dans le domaine. Les Etats-Unis et la Suède, par exemple, perdent du terrain. La France fait partie des pays qui sortent renforcés, puisqu’elle gagne 95 places sur trois ans. Une progression qui s’explique par le lancement de la French Tech et par l’accroissement constant de son écosystème de startups. Il s’agit d’ailleurs du principal enseignement de ce document, basé sur les données publiées par le Forum économique mondial dans son rapport sur la compétitivité : l’ensemble des nations qui s’en sortent le mieux font état d’une vision à long terme vis-à-vis du numérique et de l’entrepreneuriat.

Treezor et ubble développent un KYC européen

Les startups Treezor et ubble s’associent pour mettre au point un processus à même de vérifier l’identité des clients d’une entreprise, à l’échelle européenne. La première, qui vend une plateforme de paiement personnalisable aux startups, entreprises et établissements financiers, intégrera la technologie sécurisée de la seconde pour étoffer son offre KYC (Know Your Customer). Cette solution permettra de capturer des documents d’identité en vidéo plutôt qu’en photo, une technique qui reconnaît plus efficacement l’usage de faux papiers. L’objectif : répondre aux plus hauts standards de sécurité pour obtenir une fiabilité comparable à celle d’une rencontre physique. De quoi faciliter l’internationalisation de leurs clients, à l’heure où les pays renforcent les procédures en matière de contrôle d’identité.

Naturalia lance le programme KissKissBioBio

Naturalia lance le programme KissKissBioBio pour soutenir les campagnes de levées de fonds KissKissBankBank des jeunes pousses qui s’engagent dans le secteur du bio. L’enseigne de distribution, spécialisée dans l’agriculture bio, récompensera les quatre projets les plus prometteurs via une contribution financière de 2 500 euros. Autre avantage pour les startups qui se lancent dans l’aventure : elles pourront participer à un concours de pitchs en janvier 2021 à la maison du crowdfunding, à Paris, pour espérer emporter une distribution dans les points de vente de Naturalia.

Article écrit par Arthur Le Denn
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER