Maddyness

En bref, les actus de Selency, Yubo, WeMaintain et Eureka

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Business

En bref, les actus de Selency, Yubo, WeMaintain et Eureka

Crédits: WeMaintain
Pepper Pepper Pepper
2433 - trending  |  
Comments
Par Arthur Le Denn - 24 septembre 2020 / 07H00

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : Selency, Yubo, WeMaintain et Eureka.

Selency vend ses meubles de seconde main chez Monoprix

Selency noue un partenariat avec l’enseigne Monoprix pour ouvrir un point de vente physique dans son magasin de Paris-Montparnasse, dont la rénovation vient de s’achever. Sur 2 500 m2, le site spécialisé dans la vente de mobilier et décoration de seconde main exposera une sélection d’une cinquantaine de pièces uniques et décalées par rapport aux tendances actuelles. Cela fait suite à une première implantation au BHV Marais, toujours à Paris, au mois de mars 2019. A travers ces opérations, la marketplace fait une entorse à son modèle jusqu’ici 100 % numérique. De quoi constituer une vitrine qui devrait permettre d’attirer davantage de clients sur son site web.

Yubo ouvre des bureaux aux Etats-Unis et au Royaume-Uni

Le confinement a profité à Yubo. Le réseau social pour adolescents et jeunes adultes a conquis 8,5 millions d’utilisateurs depuis janvier 2020 et rassemble, à date, un total de 35 millions d’utilisateurs. Pour amplifier son adoption à l’international, la société annonce l’ouverture de nouveaux bureaux. Le premier, situé à Jacksonville en Floride (Etats-Unis), regroupera les équipes en charge de la sécurité et du support. Le second, à Londres (Royaume-Uni), se concentrera sur l’innovation produit. Le siège social reste, lui, à Paris.

WeMaintain met le cap sur Londres

Le spécialiste parisien de la maintenance d’ascenseurs WeMaintain s’installe à Londres, où le marché est prometteur du fait d’un nombre plus important d’immeubles de grande hauteur. L’entreprise lance son activité avec le soutien de plusieurs clients historiques – Engie Solutions, BNP Paribas REPM ou Sodexo – ainsi que locaux – L&Q, Westbury Residential ou encore Meadow Partners. Pour rappel, son offre allie la mise à disposition de techniciens capés et de boîtiers IoT permettant de réaliser une maintenance prédictive.

Huit sociétés françaises retenues pour lutter contre le Covid-19

Le réseau intergouvernemental Eureka, financé par la France, l’Espagne, les Pays-Bas, le Danemark, l’Autriche, la Turquie et le Canada, avait ouvert un appel à projet entre le 15 avril et le 15 mai 2020 pour dénicher les startups et PME en mesure de déployer des solutions répondant aux défis liés au Covid-19. Sur 60 candidatures, huit projets français ont été retenus. Ces derniers développent des équipements médicaux spécifiques pour réduire la saturation des services de santé, facilitent le diagnostic et le développement de vaccins viraux ou sécurisent les espaces de travail afin de garantir la relance économique. Voici leurs projets, qui devront voir le jour d’ici à 18 mois :

  • Actility, dont les technologies IoT permettront de connecter les appareils médicaux ;
  • Adelis, qui développe des solutions à destination de l’industrie biotechnologique ;
  • Bio Logbook, qui réalise des analyses statistiques pour les professionnels de santé ;
  • FieldBox.ai, dont la plateforme facilite le déploiement de l’IA sur les sites industriels ;
  • MyDataModels, dont les modèles de machine learning s’intègre aux outils métiers ;
  • Partelec, qui a conçu un respirateur artificiel spécifique au nouveau coronavirus ;
  • Scaleo Industries, qui a mis au point des dispositifs d’assistance respiratoire ;
  • Virtexx, qui prépare l’entrée en phase clinique de ses candidats-vaccins en 2021.
Par

Arthur Le Denn

24 septembre 2020 / 07H00
mis à jour le 23 septembre 2020
Articles les plus lus du moment

12 startups qui s'engagent contre le gaspillage alimentaire

Technologies
Par Maëlle Lafond - 09H00vendredi 16 octobre 2020
Next

La faillite de Quibi annonce-t-elle l'éclatement de la bulle tech ?

Finance
Par Geraldine Russell - 10H00lundi 26 octobre 2020
Next

Omnes mobilise 130 millions d'euros pour la Deeptech

Finance
Par Geraldine Russell - 10H00jeudi 22 octobre 2020
Next
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge