Actus#Patrimoine
6 octobre 2020

Valoriser le patrimoine avec des startups : une mission SNCF en partenariat avec le CMN

Pour la première fois, l’Incubateur du patrimoine lancé par le Centre des monuments nationaux (CMN) fin 2017, s’associe à SNCF pour créer une promotion destinée à valoriser le patrimoine ferroviaire. Le 28 septembre, cinq startups ont rejoint le programme pour une durée d’un an.

Le groupe SNCF et le CMN partagent une vision commune : l’innovation participe à la valorisation du patrimoine. Car l’innovation a ce pouvoir de rendre le patrimoine accessible au plus grand monde, et permet d’offrir de nouvelles expériences au public. Un constat d’autant plus pertinent dans une période telle que celle que nous traversons, où la distanciation sociale est de rigueur, et où l’accès aux lieux culturels est de plus en plus limité. 

C’est en 2017 que le CMN a créé l’Incubateur du patrimoine, qui accompagne des startups œuvrant dans ce domaine. La structure d’accompagnement a déjà pu incuber deux promotions depuis son lancement. Un acteur intéressant pour le groupe SNCF, qui dispose d’un patrimoine ferroviaire très riche : des gares emblématiques, des trains mythiques, des ouvrages d’art, des lieux secrets, des archives historiques, etc.

Une prise de conscience de l’importance du patrimoine par SNCF

Ensemble, les deux acteurs ont donc décidé de créer une promotion à part entière au sein de l’Incubateur du patrimoine. Comment ? En identifiant et accompagnant cinq startups spécialisées dans le développement de solutions capables de bâtir des ponts entre le patrimoine et l’innovation. 

Chaque partie prenante y trouve son compte, comme l’explique Christophe Fanichet, président directeur général de SNCF Voyageurs et directeur général adjoint numérique Groupe SNCF : “ce projet qui conjugue l’expertise des startups, du CMN et de SNCF offre un nouveau regard sur le patrimoine ferroviaire et répond à la volonté du Groupe de le valoriser et de le rendre toujours plus accessible, grâce à l’innovation. SNCF possède à la fois un patrimoine exceptionnel partout en France, et une culture de pionnier en matière d’innovation. Mêler patrimoine et numérique peut surprendre, c’est au contraire une évidence pour nous et une conviction que nous partageons avec le CMN.

Florence Brachet-Champsaur, cheffe du service patrimoine et mécénat de la SNCF ajoute  que “le service patrimoine et mécénat de la SNCF a été créé fin 2018, dans la dynamique de la célébration des 80 ans du groupe. C’est cet anniversaire qui a été un des déclencheurs d’une prise de conscience de l’importance du patrimoine pour nourrir le lien que SNCF entretient avec tous les français”.

Un terrain d’expérimentation exceptionnel pour tester de nouvelles solutions

Suite à l’appel à projet lancé au printemps, cinq startups ont été sélectionnées parmi 80 candidatures reçues. Blumenlab, Lumeen, TIPSmeee, Mercurio, et Wintual se sont démarquées et ont ainsi pu rejoindre l’incubateur le 28 septembre dernier, et ce pour une durée d’un an. Les trois premières développeront des solutions numériques à partir du patrimoine ferroviaire. 

En intégrant cette promotion, les jeunes pousses bénéficient d’un soutien financier à l’expérimentation : les deux partenaires offrent respectivement une enveloppe globale de 50 000 € pour les 5 startups du CMN et de 30 000 € pour les 3 startups de la promotion SNCF. À leur disposition pour tester leur solution, partout en France : plus de cent sites et monuments, et les nombreux lieux et objets qui constituent le patrimoine SNCF. 

Pour mener à bien cet accompagnement, les startups vont pouvoir bénéficier d’un parcours créé sur-mesure et adapté à leurs besoins. Elles auront accès à des ateliers, à un coaching pour les accompagner dans tout le processus, et à des rencontres avec des experts pour les aider sur des questions techniques, des représentants métiers du CMN (conservation, montage d’expositions, développement des publics, etc.), et des chefs de projet SNCF. Le programme d’accompagnement prévoit aussi une série d’animations collectives pour susciter l’engouement, l’apprentissage, et structurer la démarche sur des livrables précis (Kick-off, Demo Day, Trade Show…). La phase d’expérimentation suivra l’étape développement, permettant aux organisations de tester leur solution auprès de différents publics, sur des terrains variés.

La découverte du patrimoine réinventée par 5 startups

Trois des cinq startups testeront leur solution à la fois sur des terrains d’expérimentation du CMN et de la SNCF. Parmi elles on retrouve Lumeen, une jeune pousse qui développe une solution de réalité virtuelle à destination des personnes âgées en EHPAD. À travers différents contenus (sur la nature, le voyage, l’art, la culture, etc.), la startup offre un moment de divertissement et d’évasion aux personnes âgées, dans un objectif thérapeutique. Corentin Metgy, CEO de Lumeen, explique qu’en rejoignant ce programme, de nombreuses opportunités s’offrent à lui : “Bénéficier de l’expertise du CMN et de la SNCF va nous permettre d’enrichir notre librairie de contenus grâce à des visites de nombreux monuments tout en ayant une histoire à raconter”. À titre d’exemple, il envisage de créer une visite virtuelle dans le train jaune de Cerdagne, le plus haut chemin de fer à voie métrique d’Europe dans les Pyrénées. 

Blumenlab, elle, est à l’initiative d’un studio de production de projets interactifs, web et transmédia. La startup souhaite tester la prise en main de sa plateforme par les équipes de médiation pour simplifier la création d’expériences immersives dans un univers virtuel et dans des formats multisupports de VR et AR. 

Enfin, TIPSmeee propose une solution permettant de collecter des dons par QRcode lisibles sans application par tous les smartphones récents. Le public se glisse alors dans la peau de mécènes 2.0. La startup compte notamment expérimenter sa solution dans la gare de Limoges, pour un projet de restauration d’anciennes boiseries art deco démontées dans les années 70 et préservées par l’association Historail.

Les startups Wintual et Mercurio s’exerceront uniquement sur l’un des terrains du CMN. Experte en réalité virtuelle, Wintual développe des logiciels pour des fenêtres virtuelles très réalistes, et des écrans publicitaires capables d’interagir avec le regard et les mouvements du corps. Quant à  Mercurio, elle développe des scanners innovants pour numériser massivement des collections patrimoniales, qui donnent la possibilité d’observer des détails normalement invisibles à l’œil nu.

Pour aller encore plus loin dans cette ambition de faire découvrir son patrimoine ferroviaire au plus grand nombre, SNCF propose depuis le mois de septembre une plateforme qui héberge une bibliothèque riche en contenus historiques, à découvrir à travers des formats variés : VR, podcasts, exposition virtuelle, images d’archives, webinars… de quoi permettre aux visiteurs du site de plonger dans la mémoire du Groupe, et de redécouvrir ce patrimoine du quotidien avec un tout autre regard.

Maddyness, partenaire média de SNCF