Maddyness

28 millions d’euros levés cette semaine, le contrecoup du reconfinement

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Finance

28 millions d’euros levés cette semaine, le contrecoup du reconfinement

Crédits: Jonas Jacobsson
Pepper Pepper Pepper
3952 - piping hot  |  
Comments
Par Arthur Le Denn - 06 novembre 2020 / 14H00

Chaque semaine, Maddyness dresse le bilan des levées de fonds de la semaine qui vient de s'écouler. Cette semaine, 11 opérations ont permis aux startups françaises de lever près de 28 millions d'euros.

La plus petite semaine depuis la rentrée

Montant
27,9M€
nb d'opérations
11

Le reconfinement aurait-il raison des investissements ? Les startups françaises ont levé 27,9 millions d’euros cette semaine selon nos estimations, un montant en forte baisse par rapport à ces deux derniers mois. Il s’agit donc de la plus mauvaise performance depuis la rentrée de septembre, une tendance qui se dessinait déjà vendredi dernier alors que la somme avait presque été divisée par deux en l’espace d’une semaine – 43 millions contre 77 millions d’euros. À noter que les 11 opérations recensées sont, cette fois-ci, éclectiques aussi bien au niveau des montants – d’où un certain écart entre moyenne (2,5 millions) et médiane (1,1 million) – que des activités représentées. La GreenTech semble particulièrement en forme : il s’agit du seul secteur à compter deux tours de table.

En tête du classement, l’AdTech DeepReach porte les investissements avec une levée à hauteur de 8,2 millions d’euros en série A – soit près du tiers du total, cette semaine. Elle ne dévoile pas le nom de ses soutiens, se contentant d’en indiquer le profil: des chef·fe·s d’entreprise française, opérant dans le secteur des médias et des technologies. La startup est à l’origine d’une plateforme qui permet de créer des campagnes de communication localisées, sans avoir recours aux données personnelles. Elle prévoit d’utiliser ces fonds pour débuter son internationalisation en Europe, à commencer par l’ouverture courant 2021 de bureaux à Berlin (Allemagne) et Londres (Royaume-Uni).

Score & Secure Payment monte, pour sa part, sur la deuxième marche du podium, avec un tour de table de 6 millions d’euros. La FinTech a reçu l’appui de Cegedim dans le cadre de son amorçage. Experte de la sécurisation, optimisation et simplification des solutions de paiement à destination des particuliers et professionnels, que ce soit en point de vente ou en ligne, elle s’adresse à des secteurs où les enjeux de digitalisation des moyens de paiement sont importants, avec des paniers d’achat élevés et des risques de fraude avérés – automobile, transport, voyage, BTP, services à la personne et aux entreprises. La jeune pousse entend exploiter ces nouveaux fonds pour se lancer à l’assaut du secteur de la santé, avec l’accompagnement de son investisseur qui évolue dans cet écosystème.

En troisième position figure BulldozAIR, qui a levé 4 millions d’euros auprès de PROBTP Innovation, Anaxago et de business angels. Cette série A permettra à la startup, qui est à l’origine d’une plateforme en ligne de gestion de projets de construction facilitant la collaboration entre métiers et entreprises, de s’attaquer au segment des petites et moyennes entreprises (TPE/PME), avec pour ambition de tripler le nombre de ses clients d’ici à 2 ans. La PropTech va, pour ce faire, doubler ses effectifs de R&D dans l’objectif de mettre au point un outil de pilotage de projets de construction à 360° pour ses clients.

Au niveau de la répartition géographique, il s’agit d’une bonne semaine pour les régions. Il faut relever que l’Île-de-France ne fait état que de 5 levées seulement – dont 4 pour Paris – sur les 11 recensées. Toutes les levées supérieures à 1 million d’euros, soit la première moitié de tableau, y sont néanmoins concentrées. La Nouvelle-Aquitaine compte, pour sa part, deux opérations – dont celle du spécialiste de l’énergie Moon, à 1,1 million d’euros.

DeepReach
#AdTech
NC
8,2M€
Score & Secure Payment
#Fintech
Cegedim
6M€
BulldozAIR
#Proptech
PROBTP Innovation, Anaxago et business angels
4M€
Supervan
#Transport
Inter Invest Capital
3M€
AgDataHub
#AgriTech
API-Agro et Banque des Territoires
2,5M€
Moon
#Energie
Business angels
1,1M€
Sipad
#Services
Loire Valley Invest, Crédit Agricole, Bpifrance et business angels
1M€
Biodiv-Wind
#GreenTech
AREC Occitanie et Sofilaro
800K€
Pixii
#Loisirs
BFC Croissance, BFC Angels, Bpifrance, Région Bourgogne Franche-Comté, Banque Populaire et BNP Paribas/WAI
700K€
GoSense
#Mobilité
BAdGE, Angel Santé, Femme business angels et family offices
565K€
Kerhea
#Greentech
Business angels
80K€

Autres actualités financières

Workelo acquiert Ubbyk. La startup, qui est à l’origine d’une plateforme SaaS dédiée à la mobilité dans l’entreprise, met la main sur un spécialiste de l’expérience intégration. Cela lui permettra d’étoffer son offre à destination des professionnels des ressources humaines, avec pour ambition de devenir « leader sur le marché européen d’ici à trois ans ». La première, fondée en 2017, intégrera donc la technologie de la seconde, créée en 2019. Jusqu’ici concurrente de Workelo, cette dernière facilite les échanges entre les parties prenantes – salariés et RH. Une opportunité à l’heure du télétravail généralisé.

Emprunte Mon Toutou rachète Animal Privé. La première a mis sur pied une plateforme de mise en relation des propriétaires de chiens qui cherchent des solutions de garde avec des amoureux de chiens qui souhaitent donner de leur temps. La startup se lance ainsi sur un créneau complémentaire avec l’acquisition de la seconde, qui possède un site de ventes privées de produits pour chiens et chats. Emprunte Mon Toutou dit vouloir étendre l’offre de services proposée aux 250 000 membres – dont 180 000 possèdent un animal.

Qorvo s’empare de 7HugsLab. La société américaine, cotée au Nasdaq et spécialiste des radio fréquences, cherche à renforcer son offre de produits pour les smartphones et autres appareils augmentant la précision de la localisation et la communication avec cette opération. La startup francilienne est l’un des principaux fournisseurs de logiciels pour les applications ultra-large bande (UWB). Elle travaillait déjà avec Decawave, une autre société récemment rachetée par Qorvo. Il s’agit d’internaliser la chaîne de valeur.

Le fonds Jolt Capital IV réalise un closing de 101 millions d’euros. La stratégie de la société de gestion française, qui consiste à investir dans les sociétés de DeepTech B2B européennes, est renforcée par cette levée auprès de fonds souverains, assureurs et fonds de pension, qui permettra de financer 12 sociétés sur les quatre prochaines années. Jolt Capital IV a obtenu l’agrément du comité Tibi, qui sélectionne les fonds français visant à financer les futures scaleups européenes et ouvrant ainsi l’accès à l’enveloppe de 6 milliards d’euros promise d’ici à 2022 par les différents investisseurs institutionnels. Pour rappel, les fonds Jolt Capital III et Jolt Capital II ont, à eux deux, permis d’investir et réserver sur 4 ans plus de 130 millions d’euros pour quelque 12 sociétés technologiques en hypercroissance.

Innovacom lance Avenir Numérique 2. Ce nouveau fonds commun de placement offre aux épargnants particuliers la possibilité de contribuer à « relever les défis sociétaux et environnementaux » par le biais du soutien aux startups technologiques françaises les plus prometteuses. Il investira plus particulièrement dans des jeunes pousses qui « portent la révolution numérique au cœur de l’industrie et de l’économie réelle ». Les pépites Aryballe, Exotrail, Iten et MicroEJ ont été appuyées dans le cadre de la première série, officiellement lancée à la fin de l’année 2019.

Par

Arthur Le Denn

06 novembre 2020 / 14H00
mis à jour le 09 novembre 2020
Articles les plus lus du moment

50 startups dans lesquelles vous aurez envie de travailler en 2021

Business
Par Geraldine Russell - 09H00mercredi 18 novembre 2020
Next

Station F a choisi ses startups les plus prometteuses pour 2021

Business
Par Arthur Le Denn - 18H00mercredi 18 novembre 2020
Next

Miser sur l’investissement corporate : les clés pour bien réussir

Finance
Par Maddyness, avec EDF - 07H00mardi 01 décembre 2020
Next

Quand EDF rencontre PowerUp : le binôme qui fait mouche

Finance
Par Maddyness, avec EDF - 07H00mardi 01 décembre 2020
Next
Nos derniers articles
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge