Actus#EnBref
12 novembre 2020
Fidensio

En bref, les actus de Wandercraft, Captain Contrat et Fidensio

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : Wandercraft, Captain Contrat et Fidensio.

PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER

Wandercraft remporte le prix Galien Medstartup

Le prix Galien Medstartup, qui récompense les innovations médicales, a distingué le partenariat entre la jeune pousse française Wandercraft et le laboratoire américain Shirley Ryan Ability Lab (SRAL), dans la catégorie « Meilleure collaboration dans les secteurs de la technologie médicale ou du secteur digital ». L’entreprise tricolore, à l’origine du premier exosquelette autonome qui reproduit une marche humaine naturelle, a rejoint SRAL pour adapter son produit – baptisé Atalante – aux exigences de la Food & Drug Administration (FDA) en vue de sa certification aux États-Unis. Le prix Galien Medstartup, organisé depuis 1970 par la fondation du même nom avec le soutien de Business France, constitue un tremplin pour les entreprises innovantes françaises souhaitant se lancer sur le marché américain.

Selon Captain Contrat, 1 TPE/PME sur 2 craint de disparaître

La startup Captain Contrat, à l’origine d’une plateforme en ligne de services juridiques et administratifs pour les TPE/PME, a interrogé plus de 10 000 TPE/PME au sujet des conséquences de la seconde vague de Covid-19. Résultat : près d’un dirigeant de TPE/PME sur deux (49 %) dit craindre de mettre la clé sous la porte. Quant à la pratique du télétravail, les collaborateur·rice·s de plus d’une TPE/PME sur trois (35 %) ne sont pas correctement équipé·e·s pour télétravailler – outils informatiques, sécurisation des données, etc. De plus, 65 % des chef·fe·s d’entreprise interrogé·e·s considèrent que les mesures mises en place ne feront que retarder leurs difficultés… voire se solderont par une issue dramatique, dans le cas des sociétés les plus fragilisées. Ils mettent, par ailleurs, en avant le risque que la multiplication des dispositifs d’aide finisse par rendre ces derniers illisibles.

Fidensio adapte sa conciergerie au télétravail

Fidensio, qui propose un service de conciergerie numérique, s’adapte à la généralisation du télétravail. Selon la startup, 54 % des télétravailleurs disent ne pas avoir bénéficié d’un accompagnement suffisant lors du dernier confinement et 43 % déclarent ne pas avoir eu un environnement propice au télétravail. La société, qui opérait jusqu’ici au sein même des entreprises, lance quatre nouvelles offres pour permettre aux collaborateurs de bénéficier de ses services à domicile : le pressing, la garde d’enfants, la réparation de vélos et la livraison de paniers de fruits et légumes bio. Son objectif : inciter les entreprises à prendre davantage en compte le bien-être de leurs équipes alors que le second confinement est d’ores et déjà bien entamé. À noter que la jeune pousse met, « durant cette période et par solidarité », ses services à disposition à titre gracieux pour les sociétés qui évoluent dans un secteur touché par la crise sanitaire.

Article écrit par Arthur Le Denn
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER