Actus#EnBref
23 novembre 2020

En bref, les actus de Bercy, Diabeloop et Molotov

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : Bercy, Diabeloop et Molotov.

Bercy recense les plateformes en ligne de l’ESS

Le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance met en avant sur son site les plateformes numériques permettant au consommateur de commander en ligne des produits de l’économie responsable. « En choisissant des produits issus des circuits courts, du travail de personnes éloignées de l’emploi, ou d’entreprises qui se sont dotées d’une gouvernance démocratique, les Françaises et les Français peuvent donner du sens à leur consommation » , souligne dans un communiqué Olivia Grégoire, secrétaire d’État chargée de l’Économie sociale, solidaire (ESS) et responsable. Toute plateforme en ligne mettant directement en lien le producteur et le consommateur en lui permettant de commander à distance peut faire acte de candidature, dès lors que les produits qu’elle propose relèvent des pratiques de l’ESS. La liste devrait s’enrichir au gré des remontées de terrain, nombre de plateformes s’étant créées « très récemment et de façon très localisée » selon Bercy.

Diabeloop signe un accord de distribution avec Terumo

Diabeloop, spécialiste de l’intelligence artificielle thérapeutique, et Terumo Corporation, expert des technologies médicales, ont conclu un accord en vue du développement conjoint – avec droit de distribution exclusif au Japon, le marché domestique de ce dernier – d’une solution de délivrance automatisée d’insuline. Le système sera mis au point par la startup française et intégrera la pompe à insuline innovante du groupe japonais. Diabeloop cherche à se focaliser sur l’interopérabilité technologique et la signature de partenariats solides afin d’offrir un grand choix de services aux personnes diabétiques.

Molotov lance un service de vidéo à la demande gratuit

Le service Molotov, qui permet d’accéder via une application aux chaînes de télévision, lance une offre 100 % gratuite de vidéo à la demande (AVoD). Baptisé Mango, ce dernier donne accès à du cinéma, des documentaires et autres émissions pour enfants. Il sera financé par la diffusion de publicités aux utilisateurs. « Plus d’un millier de programmes sont proposés dès le lancement » , assure la plateforme dans un communiqué, revendiquant quelque 13 millions d’utilisateurs. « Il était parfaitement logique que Molotov introduise en France le modèle de l’AVoD, dont on voit le mouvement massif aux USA » , commente le fondateur de l’entreprise Jean David Blanc. Fidèle à son « ADN d’agrégateur », la plateforme accueillera aussi les offres AVoD d’éditeurs tiers – comme elle le fait déjà en distribuant les acteurs historiques de la télévision. Pour rappel, TF1, M6 et France Télévision ont parallèlement lancé leur propre plateforme payante, nommée Salto, il y a quelques semaines.