Actus#Investissement
30 novembre 2020
Copyright PLEAD/2020.

Avec 2MX Organic, Xavier Niel fait le pari de la consommation durable

Le fondateur d’Iliad, Xavier Niel, crée 2MX Organic, un véhicule d’investissement sur le créneau de la consommation durable. Il s’adjoint le soutien de son partenaire historique Matthieu Pigasse, avec qui il a lancé le groupe audiovisuel Mediawan, ainsi que de l’entrepreneur Moez-Alexandre Zouari. Une première acquisition est prévue en 2021.

Le succès de Mediawan aiguise l’appétit de Xavier Niel. Le président-fondateur d’Iliad (Free) entend capitaliser sur l’expérience acquise en mettant sur pied sa boîte de production, qui réalise après plusieurs rachats un milliard d’euros de chiffre d’affaires selon Le Figaro, pour lancer une société visant à investir dans des biens de consommation durable. Créée sous la forme juridique d’une SPAC (Special Purpose Acquisition Company) et nommée 2MX Organic, cette dernière sera introduite en Bourse à Paris. Le magnat des télécoms s’adjoint le soutien de son partenaire de longue date Matthieu Pigasse et celui de Moez-Alexandre Zouari, dont l’entreprise familiale gère 200 magasins Monoprix et Franprix en région parisienne.

Une levée de fonds de 250 millions d’euros

La société nouvellement créée indique avoir reçu vendredi 27 novembre 2020 le visa de l’Autorité des marchés financiers (AMF) lui permettant de lancer son activité, ainsi que son intention d’engager une levée de fonds de 250 millions d’euros – une clause d’extension à 300 millions est prévue. « 2MX Organic est ainsi fondée dans le but d’acquérir une ou plusieurs sociétés opérant en Europe, à forte responsabilité sociale et environnementale, qui interviennent dans le secteur des biens de consommation – production et distribution » , indiquent ses fondateurs dans un communiqué. Cette opération est attendue pour 2021 selon Reuters, qui précise que la Deutsche Bank et la Société générale conseillent Xavier Niel tout au long du processus.

Alimentation, hygiène, santé, beauté… 2MX Organic, dont le carnet d’ordres devrait être ouvert jusqu’au 7 décembre, a pour objectif de devenir un géant actif sur de multiples verticales. Selon Les Échos, son introduction sur le compartiment professionnel du marché réglementé d’Euronext est attendue autour du 10 décembre et devrait constituer la plus grosse IPO de l’année à Paris. Les trois fondateurs détiendront chacun 20 % du capital. Au-delà de cet engagement, Moez-Alexandre Zouari, qui en sera le directeur général, participera à l’offre pour un montant total de 30 millions d’euros. L’entrepreneur a indiqué au Figaro que la première acquisition de la société, qui pourra s’élever à 2 milliards d’euros, ne sera « pas nécessairement » celle d’un distributeur. « Ce pourra être un industriel ou une société de service « , a-t-il détaillé, affirmant avoir une grosse dizaine d’entreprises-cibles.

Pour rappel, le groupe audiovisuel Mediawan reste, à ce jour, le seul exemple du recours à une SPAC en France. Ce type de structure permet de lever des fonds, sans pour autant dévoiler le nom de la société-cible qui bénéficiera de ce financement – il s’agit, en quelque sorte, d’un chèque en blanc que signent les investisseurs et donc d’une preuve de confiance à l’endroit du patron d’Iliad. À noter que les SPAC sont bien plus répandues aux États-Unis, où elles ont récolté quelque 58 milliards de dollars en 2020 selon Reuters.