Actus#EnBref
2 décembre 2020
Andreas Klassen

En bref, les actus de Clermont Auvergne Deeptech, Infobip et Emil

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : Clermont Auvergne Deeptech, Infobip et Emil.

PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER

Clermont Auvergne Deeptech lance son accompagnement

Clermont Auvergne Innovation, filiale de valorisation, de transfert de technologie et de création d’entreprises DeepTech de l’université Clermont-Auvergne (UCA), a mis sur pied en partenariat avec l’accélérateur de startups auvergnat Le Bivouac un programme « sans couture de l’émergence à l’accélération » de DeepTech. Ces efforts coordonnés ont donné lieu à la création de Clermont Auvergne Deeptech, dans le cadre de l’appel à candidatures lancé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. La structure a été récompensée à l’issue du processus, qui a ainsi reconnu « la dynamique et le potentiel » du territoire selon elle. Grâce à de nouvelles subventions, elle accompagnera des porteur·se·s de projet de la détection à la pré-industrialisation des solutions.

Les entreprises responsables ont la cote auprès des jeunes

Une étude réalisée par Infobip, à l’origine d’une plateforme cloud de communication, révèle que les jeunes générations sont de plus en plus conscientes de l’impact de leurs décisions d’achat et du fait que les entreprises peuvent contribuer aux combats sociétaux. Menée en juillet 2020 auprès de 6 000 consommateurs au Royaume-Uni, en France et en Espagne, celle-ci dévoile que près d’un quart des Européens âgés de 18 à 24 ans (24 %) sont plus susceptibles de s’engager avec une entreprise ou d’acheter auprès d’une marque s’ils reçoivent des informations sur la manière dont cette marque s’implique dans la sphère sociale par le biais d’initiatives durables, environnementales ou caritatives. Un cinquième des 25-34 ans est du même avis. Les Européens plus âgés semblent, pour leur part, bien moins intéressés par les bonnes actions des entreprises. Seuls 15,7 % des personnes âgées de 55 ans et plus se soucient ainsi de savoir si une marque redistribue des fonds.

Deux anciens de Shapr créent l’EdTech Emil

L’un des co-fondateurs de Shapr, Thomas Bouttefort, s’associe à l’un de ses employés, Paul Mochkovitch, pour fonder la startup Emil. Depuis septembre, l’EdTech francilienne dispense une formation en data analyse. Cette dernière présente des particularités selon ses créateurs, qui assurent qu’il s’agit de « la seule » dans le cadre de laquelle les étudiants apprennent sur de véritables données issues de startups et scaleups – cela est permis par l’anonymisation de ces dernières. Shapr, Ornikar, JobTeaser, Spendesk ou Tiller Systems : de nombreux partenariats ont d’ores et déjà été signés dans le cadre du premier programme, nommé Data For Pro. Celui-ci s’adresse à l’ensemble des métiers qui ont recours à la data, sans pour autant être data analyst, des entrepreneur·se·s aux chef·fe·s de produit. Proposée à distance à 100 %, la formation enseigne le b.a.-ba dans le but de savoir manier les données.

Article écrit par Arthur Le Denn
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER