Maddyness

In&Motion lève 10 millions d’euros et déploie ses gilets airbags sur le Dakar 2021

Comments
Partager :
Up
Partie précédente
1 —
Partie suivante
Down
Maddyness
Up
Menu
Partie 1
Down
Technologies

In&Motion lève 10 millions d’euros et déploie ses gilets airbags sur le Dakar 2021

Pepper Pepper Pepper
3222 - piping hot  |  
Comments
Par Heloïse Pons - 11 décembre 2020 / 08H00

La startup basée à Annecy vient de lever 10 millions d’euros pour propulser sa solution d’airbags intelligents à l’international. Déjà présente sur les circuits de MotoGP, elle équipera un tiers des 440 participants au mythique rallye Dakar en janvier prochain.

60 millisecondes. C’est le temps que met la solution In&Motion à détecter un déséquilibre irrécupérable et à déclencher son airbag pour amortir la chute de son utilisateur. « Notre gilet airbag utilise la data et l’intelligence artificielle pour anticiper la détection des chutes et gonfler le airbag à temps, explique Rémi Thomas, cofondateur de In&motion. Il permet de protéger les zones vitales du corps humain : le thorax, la nuque et la colonne vertébrale » .  En 2019, 613 motards ont trouvé la mort sur les routes françaises , selon l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR).

Fondée en 2014, la startup basée à Annecy a consacré 4 ans de R&D au produit avant de le commercialiser en 2018. « Nous avons d’abord travaillé avec des skieurs de coupe du monde et des pilotes de MotoGP. On leur faisait porter notre gilet pour collecter leurs données et entraîner nos algorithmes, se souvient l’entrepreneur. Cette première étape nous a ensuite permis de nous ouvrir au grand public. Aujourd’hui, nous comptons des dizaines de milliers d’utilisateurs et nos serveurs dénombrent plus de 1000 accidents dont les victimes ont été protégées par notre système » , souligne Rémi Thomas.

MotoGP et Dakar 2021

La crise sanitaire ne semble pas avoir freiné les ambitions de la startup qui annonce une nouvelle levée de fonds de 10 millions d’euros, menée par Upfront Ventures, investisseur historique, 360 Capital et BPI France. L’objectif de cette Série A? Accélérer la croissance d’In&motion en France, son premier marché, mais aussi à l’international, en Allemagne et aux Etats-Unis notamment, tout en doublant la taille de l’équipe, qui compte aujourd’hui une quarantaine de collaborateurs.

Si le gilet est disponible aussi pour les skieurs et les férus d’équitation, la cible de la société reste principalement les utilisateurs de deux roues. « Notre technologie développe des algorithmes de détection spécifiques et adapté aux situations, aux usages et au niveau de risque, précise Rémi Thomas. C’est grâce à cela qu’on peut aujourd’hui aussi bien répondre à la demande du grand public et être présents sur des événements comme le MotoGP ou protéger un tiers des pilotes du rallye Dakar 2021, dans lequel les airbags ont été rendus obligatoires cette année » .

C’est fièrement qu’ils ont ainsi pu équiper Brad Binder, reconnu meilleur débutant de la saison 2020 de MotoGP, Xavier de Soultrait, présent sur le Dakar depuis 2014, ou encore le champion olympique de ski Jean-Frédéric Chapuis et la double championne du monde Tessa Worley.

A lire aussi

Associés en co-branding à de nombreuses marques de vêtements – Furygan, Klim, Held, Ixon…, la startup a pu bénéficier de leur réseau et être présente aujourd’hui sur 500 points de vente en France et 1500 à travers le monde. Une stratégie qui leur a permis de devenir le système d’airbag électronique le plus utilisé sur le marché, devant ses principaux concurrents italiens, Alpinestars et Dainese, marques de vêtements iconiques, qui ont intégré la tech à leur marque uniquement.

L’entreprise est aussi associée à la startup française Liberty Riders qui permet, en cas de détection de chute par l’IA et d’enclenchement des airbags, d’appeler automatiquement les secours. Un gilet In&Motion coûte 399 euros, auquel il faut ajouter un abonnement de 12 euros par mois pour permettre d’activer le boitier et de bénéficier de l’amélioration continue du système grâce au machine learning. Cette technologie a déjà analysé plus de 30 millions de kilomètres de données via ses utilisateurs.

Et demain? Si leur première volonté est de démocratiser cette technologie d’airbags intelligents et connectés pour les deux roues, Rémi Thomas et ses deux associés commencent à envisager une ouverture au marché du vélo électrique et des mobilités urbaines. 

Par

Heloïse Pons

11 décembre 2020 / 08H00
mis à jour le 11 décembre 2020
Articles les plus lus du moment

Fondateurs, et si vous cédiez votre place à un (vrai) CEO ?

Business
Par Geraldine Russell - 15H00jeudi 14 janvier 2021
Next
Business
Menu
Entrepreneurs
Menu
Finance
Menu
Innovation
Menu
Technologies
Menu
MaddyShop
MaddyShop
Agenda
Agenda
MaddyEvent
MaddyEvent
MaddyJobs
MaddyJobs
MaddyStudio
MaddyStudio
Search
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.
Articles les plus consultés
Les guides
Entreprises Structures d’accompagnement MaddyBasics
Maddyplay
Newsletter
À propos
Mentions Légales
Search
Nos services
Les catégories
Maddynews
Hmm... Il y a visiblement eu un soucis :(
Maddyness

Comme vous le savez, Maddyness est à la pointe de l'innovation.
Malheureusement il semble que votre navigateur ne le soit pas encore...

Pour une bonne expérience de navigation
(et être au top de la modernité) pensez à passer sur :
Chrome
Chrome
Safari
Safari
Firefox
Firefox
Edge
Edge