Actus#CorpoHebdo
Temps de lecture : 02'21''
11 décembre 2020

Innovation et grands groupes : des initiatives pour faire avancer la recherche

Chaque semaine, Maddyness fait le point sur l'actualité des grands groupes en matière d'innovation. En ce moment, plusieurs entreprises s’associent pour faire avancer la recherche. Mis à l'honneur aujourd'hui : Epitech, Bayer, Monoprix, l'Institut Curie, et Google.

L’Epitech aide les entreprises dans leur processus de digitalisation

L’Epitech, école proposant une formation au numérique et à l’informatique, a mobilisé ses étudiants et étudiantes pour accompagner les entreprises dans leur processus de digitalisation. Concrètement, face à la crise actuelle, Epitech déploie une “Task Force” dans les 13 villes où l’école est implantée, pour soutenir les petites entreprises dans leurs démarches de numérisation. Les étudiants et étudiantes peuvent ainsi accompagner des sociétés, en particulier des TPE-PME, dans le passage au numérique de leur activité (nécessaire à la survie de celle-ci), en mettant en œuvre bénévolement des solutions adaptées (ecommerce, interfaces de travail, communication digitale…). 

Bayer signe un partenariat de recherche entre son Centre de Recherche de La Dargoire et la startup Gencovery

Gencovery, startup spécialisée dans la modélisation de jumeaux numériques, s’associe au Centre de Recherche de La Dargoire (CRLD) afin d’enrichir les connaissances en biologie fongique, et ce grâce à l’intelligence artificielle. Le but de ce partenariat est de concevoir des produits de protection des cultures plus sûrs et plus efficaces. Alors que le CRLD bénéficie d’une forte expertise en développement de solutions de protection des plantes et des cultures, la startup sait créer des répliques mathématiques capables de reproduire les caractéristiques fonctionnelles et les comportements des entités réelles (réseaux, organismes, processus) dont elles sont les copies numériques. 

Monoprix propose des livraisons écologiques à ses clients parisiens grâce à la startup Stuart

Monoprix s’associe à Stuart, plateforme de livraison, pour déployer des solutions de livraison non-polluantes. Une initiative née d’une volonté des deux acteurs d’accélérer le verdissement de la logistique urbaine. Cela se traduit donc par déploiement d’une flotte de 100 vélos cargo fabriqués par l’entreprise française K-Ryole, un mode de transport qui vient compléter une flotte de chariots piétons. 

Plus largement, pour Monoprix, ce partenariat est l’aboutissement d’une démarche engagée en janvier 2019 avec Stuart. Les livraisons anciennement effectuées à pied pour les trajets de moins d’un kilomètre, ou à l’aide de véhicules utilitaires électriques pour ceux plus longs, ont progressivement été remplacées par la flotte de vélos cargo K-ryole. Une solution qui se veut plus adaptée à la physionomie des villes, et qui a déjà permis de livrer 40 000 tonnes de paniers alimentaires au total. 

L’Institut Curie et Google lancent un programme de recherche conjoint

L’Institut Curie et Google annoncent le lancement d’un programme de recherche leur permettant, grâce à l’intelligence artificielle, de développer et mettre en œuvre des méthodes de deep learning pour analyser des données transcriptomiques et épigénétiques complexes en cellule unique. En français intelligible par tous et toutes, il s’agit de données obtenues à partir de lignées cellulaires et d’échantillons de tissus provenant de souris, qui serviront à développer de nouveaux algorithmes de deep learning. Ce projet de recherche a pour ambition, à long terme, d’aider à caractériser l’hétérogénéité des tumeurs et à prédire la résistance au traitement.