Actus#EnBref
14 janvier 2021
PayFit

En bref, les actus de PayFit, Qonto, Hexatrust et de la Banque de France

Chaque jour, retrouvez dans notre article EnBref les informations startup à côté desquelles il ne faut pas passer. Aujourd'hui : PayFit, Qonto, Hexatrust et la Banque de France.

PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER

PayFit et Qonto mettent leurs expertises en commun

PayFit, spécialisée dans l’automatisation de la paie et la gestion RH, et Qonto, à l’origine d’une néobanque pour les PME et indépendants, nouent un partenariat visant à simplifier les démarches quotidiennes de ces différents acteurs. Du fait de la complémentarité de leurs solutions, les deux startups affirment vouloir proposer « une expérience fluide, unifiée et transparente depuis l’ajout des variables de paie jusqu’au paiement des salaires ». Dans les faits, les entreprises clientes n’auront plus besoin de passer d’une application à une autre pour la gestion et le traitement de la paie. Elles peuvent régler les salaires de tous depuis PayFit, « en un simple clic ». Les partenaires ont exploité des technologies d’open banking pour rendre possible la connexion. Alors qu’ils avaient déjà des clients communs, ils entendent désormais « structurer les tâches financières et administratives » de ceux-ci.

Hexatrust lance son accélérateur de startups

Groupement d’entreprises françaises du cloud computing et de la cybersécurité, Hexatrust lancera courant 2021 son programme d’accélération de startups. En se reposant sur les membres de son réseau, l’organisme affirme vouloir faire émerger les futurs pépites de ces domaines. Des domaines qui jouent un enjeu pour le moins stratégique dans le cadre de la souveraineté numérique, un sujet de plus en plus présent dans le débat public. Hexatrust estime fournir « un outil supplémentaire pour aider les startups prometteuses de la filière », qui manquent le plus souvent d’un « soutien business et de visibilité ». Peuvent prétendre à cet accompagnement les jeunes pousses dont le chiffre d’affaires n’excède pas 500 000 euros et dont l’effectif est inférieur à 10 collaborateur·rice·s. Le premier jour de pitch se tiendra lors du Forum international de la cybersécurité (FIC) de Lille, le 6 avril.

L’activité a légèrement rebondi en décembre

L’activité s’est très légèrement améliorée en décembre en France, avec un écart ramené à -7 % par rapport à la situation d’avant-crise (et après -11 % en novembre). Ce rattrapage connaîtra ceci dit une pause en janvier prévient la Banque de France. Malgré ce léger mieux en décembre par rapport à sa précédente estimation de -8 %, l’institution a confirmé sa prévision d’un recul du PIB de 4 % au dernier trimestre 2020 et de 9 % sur l’ensemble de l’année 2020. Dans le contexte de la fin du deuxième confinement mi-décembre, avec notamment une réouverture des commerces, « l’activité s’est partiellement redressée », détaille la banque centrale tricolore, qui s’appuie notamment sur les retours de quelque 8 500 entreprises. L’amélioration a surtout concerné les services, tandis que l’activité est restée stable dans le BTP. Deux secteurs qui figurent parmi ceux qui ont été les moins pénalisés par le confinement.

Article écrit par Arthur Le Denn
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER