Actus#foodtech / winetech
Temps de lecture : 01'31''
3 février 2021

La FoodTech Not So Dark lève 20 millions d’euros avec le cofondateur d’Uber

La startup a annoncé ce mercredi avoir procédé à une levée de fonds de 20 millions d’euros. Cela lui permettra d’ouvrir 30 cuisines "fantômes" — dans lesquelles ne sont préparés que des plats à livrer — et de se développer à l’international.

Le succès des « dark kitchen » n’est plus à prouver. Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les restaurants ferment pour éviter la propagation du virus, et boostent par la même occasion ce concept qui consiste à préparer uniquement des plats à livrer. Cela fait l’affaire des startups lancées sur ce marché, et notamment de Not So Dark, qui vient d’annoncer une levée de fonds de 20 millions d’euros pour se développer à l’international. 

Une opération à laquelle le fonds d’investissement Kharis Capital participe à hauteur de 70%, au côté d’autres investisseurs comme Oscar Salazar, cofondateur d’Uber. Cette levée de fonds doit permettre à la jeune pousse de financer la création de 30 cuisines  en France, Espagne et Belgique principalement-, et 20 nouvelles « marques virtuelles« . Ses marques actuelles – Como Kitchen, Gaïa, JFK, Recoleta, Maison dumplings, 6AM et Torpedo – « figurent déjà dans le top des ventes des plateformes » de livraison de repas Deliveroo et Uber Eats, affirme la startup.

Créée en 2020 par Clément Benoit, le fondateur du service de livraison Stuart, et Alexandre Haggai, Not So Dark a déjà ouvert neuf cuisines à Paris, Nice, Bordeaux et Barcelone. Elle emploie plus de 150 personnes pour un chiffre d’affaires mensuel d’un million d’euros et une croissance de + 30% par mois. Des résultats que la startup entend encore faire exploser, puisqu’elle prévoit notamment de recruter un millier de collaborateurs en Europe. 

« Nous accompagnons la croissance des plateformes de livraison. Notre modèle rentable se base sur les nouveaux besoins des consommateurs en termes de conception et de réalisation de plats de qualité, adaptés à la livraison rapide, explique Clément Benoit, cofondateur de Not So Dark. L’expérience que nous avons acquise avec Stuart nous a permis de nous développer très rapidement. À travers cette levée de fonds avec Kharis Capital, nous ambitionnons de devenir le leader du secteur en Europe » , explique le dirigeant dans un communiqué.