Portfolio#divertissement / loisirs
Temps de lecture : 01'43''
18 février 2021

Keakr, un studio de musique virtuel pour les artistes indépendants

Créée en 2017, la startup spécialisée dans la création musicale permet aux musicien·ne·s et rappeur·euse·s en herbe de confectionner et publier leurs morceaux directement sur l’application.

Instrus, enregistrement, mix, mastering… Keakr est un outil permettant à ses utilisateur·rice·s de créer leur propre studio musical. L’application offre la possibilité de produire gratuitement ses clips de freestyle et de les poster directement sur l’application. Tournée vers l’univers de la musique urbaine, elle a su saisir un créneau puisque le rap est aujourd’hui la musique la plus streamée dans le monde. Développée par le rappeur et beatmaker Hicham Kochman – alias Axiom –, cette initiative a pour ambition de donner aux artistes en herbe la possibilité de percer en leur offrant une meilleure visibilité.

Faire des dons aux artistes

Lancée sur iOS et Android en 2017, la marque revendique 1,3 millions d’utilisateur·rice·s à travers le monde, avec une grande concentration en France et aux États-Unis, et plus de 2 millions de vues chaque mois sur les contenus publiés. Chaque année, Keakr lance de nouvelles fonctionnalités et des concours pour faire rayonner les artistes de sa communauté. À cheval entre le réseau social sur la culture hip-hop, le média urbain et le studio pour artistes, l’application propose notamment aux utilisateur·rice·s un mode « battle » pour permettre aux « keakrs » de s’affronter et de faire voter leurs fans, ainsi qu’une série de playlists hebdomadaires – des classements et des tops –, pour faire découvrir de nouveaux talents.

En ce mois de février 2021, la startup organise son tout premier festival digital, « Le son est à nous » , qui voit défiler sur les écrans un grand nombre de rappeurs et spécialistes de l’industrie musicale, comme Mister You, Maes ou SCH. Les différents lives, disséminés entre le 3 et le 28 février, permettent de dévoiler une nouvelle fonctionnalité de l’application : le « live tipping » . Le principe : permettre aux artistes de faire des lives et d’être récompensé·e·s par des dons en « Keaks » , la monnaie virtuelle créée par Keakr. La fonctionnalité permet aux jeunes talents d’acheter du matériel ainsi que de financer leurs projets musicaux. Si les dons reviennent directement aux artistes encore peu connu·e·s programmé·e·s pendant le festival, les têtes d’affiche reverseront l’argent récolté à l’association Banlieue Santé, qui facilite l’accès aux soins des personnes isolées ou issues de milieux défavorisés.