10 avril 2021
10 avril 2021
Temps de lecture : 2 minutes
2 min
5888

Kidaia facilite l'apprentissage des maths en primaire grâce à la tech

Faciliter l'apprentissage des mathématiques en primaire en les rendant ludiques et accessibles au plus grand nombre, c'est l'objectif de Kidaia. Son jeu éducatif est composé d'un kit holographique et d'une application.
ÉCOUTER L’ARTICLE
Temps de lecture : 2 minutes
Partager
Ne passez pas à côté de l'économie de demain, recevez tous les jours à 7H30 la newsletter de Maddyness.
Légende photo :
Crédit : Kidaia.

Avec la pandémie et le confinement, les solutions pour apprendre à domicile ont le vent en poupe. Nombreuses sont celles à associer aux apprentissages scolaires une pincée de tech et une poignée d'intelligence artificielle. Kidaia ne fait pas exception. La startup, née du premier Partenariat d’Innovation en Intelligence Artificielle du Ministère de l’Éducation nationale, a été développée par Paul et Vincent Escudé ainsi que Paul Imbert. Son ambition : faciliter l'apprentissage des mathématiques à l'école primaire en le rendant ludique et adapté aux besoins de chaque élève.

Des exercices accessibles à tous et toutes

Pour attirer les enfants vers les mathématiques, parfois perçues comme complexes, les trois fondateurs ont travaillé pendant plusieurs mois pour trouver les outils appropriés. Grâce à l'aide d'experts pédagogiques et de chercheurs en didactique des mathématiques, ils ont mis au point un kit et une application basés sur trois solutions : l'holographie, l'intelligence artificielle et l'assistance vocale.

Le kit holographique qui s'adapte à une tablette ou un smartphone va permettre de visualiser les formes géométriques en 3D, de les découvrir sous différents angles et donc, d'améliorer leur représentation spatiale. Cet outil est associé à une application dans laquelle ont été développés huit jeux, qui explorent sous forme de devinettes ou de challenges, des problèmes liés aux mathématiques comme l'apprentissage des additions, des multiplications, de l'heure, le calcul mental ou encore la découverte des formes.

Apprendre en toute autonomie

Kidaia permet également un échange entre l'enfant et un assistant vocal capable d'énoncer les concepts mathématiques à l'oral et d'encourager l'élève. Il ne se sent donc pas seul devant son écran. Grâce à l'intelligence artificielle, les résultats enregistrés sont analysés pour proposer à l'enfant des exercices adaptés à son niveau. Imaginé dans une optique inclusive, l'application est adaptée aux enfants souffrant de dyslexie ou atteint d'autisme. Les parents peuvent également suivre les progressions de leurs enfants grâce à un tableau de bord.

La startup, passée par Station F et Microsoft for Startups, a lancé une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank pour financer le développement de l'application et la fabrication des kits holographiques. En contrepartie, les donateur·rice·s bénéficieront de tarifs réduits sur Kidaia. Comptez 49 euros au lieu de 79 euros pour un kit et l'accès à vie à l'application.

Pour découvrir Kidaia, c'est par ici.