Portfolio#fintech
Temps de lecture : 01'59''
20 mai 2021
spayce-paiement-independants
Cédric Sauvaget, fondateur de Spayce

Spayce aide les indépendants à se faire payer en temps et en heure

Lancée en mars 2021, cette solution de transferts de fichiers et de paiement sécurisé permet d’éviter les retards de paiement ou les impayés.

ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Spayce aide les indépendants à se faire payer en temps et en heure
00:00 - 00:00
00:00

Près de 35% des entreprises françaises subissent des retards de paiement en France, selon un rapport de la Banque de France, publié en février 2020. Ce phénomène accroît de 25% en moyenne le risque de défaillance pour les sociétés qui en sont victimes. La crise sanitaire n’a rien arrangé à cet état de fait, et les indépendants, toujours plus nombreux — 3,6 millions fin 2019, selon l’Acoss (Agence centrale des organismes de sécurité sociale) — sont souvent les premiers touchés par ce problème.

Garantir les paiements dans les délais

C’est dans ce contexte que Cédric Sauvaget, lui-même photographe et vidéaste freelance, a décidé de créer Spayce, une startup bordelaise lancée en mars 2021 qui se positionne en tant que tiers de confiance pour s’assurer que les TPE, PME et micro-entrepreneurs soient payés dans les temps. « On a malheureusement tous déjà connu des retards de paiement qui affectent notre trésorerie et parfois notre moral, précise l’entrepreneur dans son communiqué. Entamer de longues et coûteuses procédures sans jamais être vraiment sûr de récupérer ce que l’on nous doit, c’est vraiment pénible. Il fallait trouver une vraie solution pour garantir le paiement des indépendants dans les délais » .

Concrètement, Spayce est un outil qui combine une solution de transfert de fichiers et de paiement sécurisé en ligne. Dès que le freelance a fini sa prestation, il peut transférer son travail à son client par l’intermédiaire de cette application web. Ce dernier peut alors prévisualiser les documents, mais doit payer le montant demandé pour les récupérer et y avoir vraiment accès. C’est une sorte de « We Transfer optimisé » , explique son fondateur.

Si, pour l’instant, cette version est donc destinée aux métiers créatifs comme les graphistes, les photographes, les vidéastes ou les rédacteurs par exemple, d’autres fonctionnalités seront déployées dans l’année pour adapter cette solution aux indépendants d’autres secteurs d’activité. L’inscription et l’utilisation de la plateforme sont gratuites mais Spayce se rémunère en prenant une commission de 5% sur le montant perçu par le ou la prestataire. Cédric Sauvaget prévoit aussi d’ouvrir rapidement un système d’abonnement mensuel.

Aidée financièrement par la région Nouvelle Aquitaine et accompagnée par 1Kubator, à Bordeaux, la startup compte actuellement une centaine d’utilisateurs et ambitionne de séduire 500 personnes d’ici la fin de l’année. Elle prévoit aussi d’étoffer son service avec la création de devis, de factures, ou encore le prélèvement automatique. 

Article écrit par Heloïse Pons
ÉCOUTER L’ARTICLE
PARTAGER
SIGNALER UNE ERREUR ENREGISTRER PDF / EXPORTER
Spayce aide les indépendants à se faire payer en temps et en heure
00:00 - 00:00
00:00