Actus#culture / médias
Temps de lecture : 02'48''
21 juin 2021
startups musique

Ces startups qui innovent dans l’univers musical

Plateformes, enceintes, ou encore techniques d’apprentissage… À l’occasion de la fête de la musique, Maddyness propose sa sélection de jeunes pousses spécialisées dans la musique.

Article publié en 2019 mis à jour le 21 juin 2021

Floodlight

Vous organisez un anniversaire, un mariage ou une fête au bureau et vous souhaitez faire venir un groupe ou un DJ ? Floodlight pourrait bien vous séduire. La plateforme de réservation d’artistes en ligne affiche un calendrier de disponibilités pour chacun des prestataires et permet de payer en toute sécurité et en toute légalité avec des contrats préétablis. Floodlight s’est diversifiée pour proposer de nouvelles prestations comme la réalisation de compositions florales, des démonstrations de danse ou encore des mises en relation avec des photographes. 

Munki

Les enfants aussi ont le droit d’écouter la musique qu’ils préfèrent ! Munki est une application éponyme proposant le premier service de streaming audio jeune public. Munki est commercialisé depuis novembre 2016 auprès des professionnels, comme les médiathèques, mais l’année dernière, la startup a lancé une offre mensuelle à 6,99 euros pour les particuliers. Le catalogue, établi en collaboration avec les médiathèques précitées, est composé d’albums et de livres audio, provenant de labels et d’éditeurs francophones. Un mode hors connexion est également disponible pour éviter que les enfants soient confrontés aux risques liés aux ondes. Le premier mois d’essai est gratuit et 40% de réduction sont offerts pour l’achat d’un abonnement annuel. 

Partyfy

Fini les mésententes sur la musique diffusée au cours d’une soirée entre amis. Partyfy permet de créer des playlists collaboratives sur Spotify et de les partager pendant, ou en amont de l’événement avec les autres participants. Chacun pourra voter pour ses sons préférés, les faisant ainsi monter ou descendre dans l’ordre de diffusion et ajouter des morceaux. Intégrant de l’intelligence artificielle, l’application pourra également faire des suggestions en fonction du type de musique choisie.

Onzic

Un peu tard pour cette année, mais à garder en tête pour l’année prochaine ! L’application Onzic propose un format d’apprentissage des plus innovant qui permet de réviser son bac ou le code de la route en écoutant du rap. L’idée part du principe qu’il est difficile de retenir ses cours, alors que les paroles de nos chansons préférées restent en tête sans le moindre effort. En rappant les dates, les noms et les faits marquants de l’histoire, les fondateurs d’Onzic veulent les graver dans la mémoire de leurs utilisateurs. Autre intérêt, les « cours » de la jeune pousse sont consommables à n’importe quel moment et ne nécessitent pas une longue écoute.

Akoustic Arts

Achetez-la, vos voisins vous remercieront. Le « A » , l’enceinte d’Akoustic Arts, permet à ses utilisateurs de cibler une zone bien spécifique en évitant de déranger les personnes non visées. Après quatre années de recherche et de développement, la jeune pousse a réussi à développer un software qui rend directionnel n’importe quel contenu sonore. Concrètement, la musique est transportée dans l’air en créant un tunnel duquel le son ne s’échappe pas. C’est donc comme porter un casque, mais en laissant la possibilité d’être plusieurs et de continuer à interagir pendant l’écoute.

MWM

Créée en 2012, MWM (ex-Dijit) s’est lancé pour défi de rendre la création musicale accessible. L’éditeur d’application a rapidement rencontré le succès avec sa première application dédiée aux DJ. Après un premier pivot, il développe des applications de jeux musicaux et d’apprentissage. En 2019, il ouvre son champ de compétences à d’autres secteurs : la photographie, la video et même le dessin et enchaîne les levées de fonds. Il a récemment décidé de s’attaquer à un autre secteur : les jeux video.